Animaux perdus ou trouvés

Animaux perdus ou trouvés

Vous avez perdu votre animal de compagnie ou trouvé un animal ? Voici les démarches à suivre !

Animaux perdus ou trouvés

Nous espérons évidemment que vous n’aurez jamais à vivre l’angoisse de perdre votre animal de compagnie. Votre chien ou chat a disparu ? Partez immédiatement à sa recherche. 

Si votre chien s’est enfui lors d’une promenade, déposez un vêtement portant votre odeur à l’endroit où vous l’avez vu pour la dernière fois. Les chiens ont tendance à retourner à l’endroit où ils se sont perdus ou à attendre sagement leur maître dans les alentours.

Il est plus difficile de retrouver un chat perdu. Vous pouvez essayer de l’attirer avec l’odeur d’un aliment humide, de sa litière ou d’un vêtement que vous avez porté. Changez régulièrement de vêtement afin qu’il reste imprégné de votre odeur. Sonnez à toutes les portes des voisins et demandez-leur de regarder dans leur garage, cave ou abri de jardin. Jetez également un coup d’œil dans les maisons inhabitées, entrepôts, bâtiments en construction, etc. 

Appelez votre chat quand l’environnement est calme. Munissez-vous d’une lampe torche pour regarder dans les soupiraux, sous les voitures et dans les buissons. Prenez avec vous sa gamelle remplie de quelques croquettes pour l’agiter et attirer ainsi votre chat avec un bruit qu’il connaît bien. Demandez éventuellement au facteur ou aux éboueurs de votre quartier de vous aider dans votre recherche.

Que faire si vous ne retrouvez pas votre animal ? 

Si votre animal est identifié et enregistré, signalez sa disparition sur le site DogID ou CatID. Les vétérinaires et les refuges auront accès à vos informations si vous avez donné votre accord explicite à rendre ces données publiques sur la plateforme DogID ou CatID.

Prévenez également la police locale. Elle pourra ainsi vous contacter si quelqu’un a retrouvé votre compagnon. Un chien en liberté peut également provoquer des accidents sur la voie publique.

Placez des affiches dans votre quartier. Pensez aussi à contacter les refuges locaux. Vous pouvez également signaler votre animal perdu sur les sites suivants :

Que faire lorsqu’on trouve un animal ?

Si vous trouvez un chien ou chat, vous devez le confier, dans les quatre jours, à un refuge ou à la police locale. Ils pourront vérifier si l’animal a bien été identifié par puce électronique et enregistré. Si vous avez l’impression qu’il s’agit d’un chat errant, contactez l’Administration communale.

Que faire si l’animal est blessé ?

Si l’animal blessé peut constituer un danger pour les usagers de la route,  composez le numéro d’urgence de la police (le 101). Si ce n’est pas le cas, contactez la police locale. Si la police ne peut pas se rendre chez le vétérinaire, elle peut vous demander de vous occuper de l’animal. Dans ce cas, les frais vétérinaires seront pris en charge par votre commune.

À Anvers, vous pouvez contacter la Ligne Bleue de la Police au 0800 123 12. Une ambulance vétérinaire sera alors envoyée sur place.

Mammifères et oiseaux sauvages 

Si l’animal constitue un danger pour les usagers de la route, composez le numéro d’urgence de la police (le 101). Si l’animal ne représente aucun danger, contactez l’association flamande de protection des oiseaux (Vogelbescherming Vlaanderen).

Si vous trouvez un animal mort, vous ne devez pas nécessairement (faire) enlever le cadavre. Vous pouvez éventuellement le mettre sur le bas-côté. Ne touchez jamais un animal mort à mains nues ! Vous pouvez également contacter l’Agence flamande des routes et de la circulation ou votre commune.

Il s’agit d’une martre, d’un castor, d’un putois, d’un blaireau, d’une hermine, d’un vison d’Amérique, d’un lynx, d’un Muntjac de Chine, d’une loutre, d’une fouine, d’une mouffette, d’une belette, d’un raton laveur, d’un chien viverrin, d’un chat sauvage ou d’un loup ? Contactez alors le réseau de bénévoles pour le suivi des mustélidés. Un bénévole viendra enlever le cadavre. L’animal sera ensuite examiné par des scientifiques.

Vous avez trouvé un cadavre de sanglier ? Pour une détection précoce de la peste porcine africaine, il est important de signaler immédiatement un sanglier retrouvé mort aux autorités régionales compétentes.

Si vous trouvez un rapace mort et soupçonnez un acte malveillant (empoisonnement, blessure par balle, etc.), ne le déplacez pas. Signalez la présence de l’animal à l’Inspection de l’Agence pour la Nature et les Forêts.