Acné féline

Comment identifier et traiter l’acné du chat

L’acné du chat est une réalité. En effet, cette affection ne touche pas que les humains. Votre petite boule de poils peut souffrir d’acné féline. Découvrez comment détecter et traiter cette maladie.

Même si la grande majorité des chats sont couverts de poils, ils peuvent être affectés par une maladie appelée « acné féline » ou plus couramment acné du chat. Dans la plupart des cas, celle-ci prend une forme tellement légère qu’elle passe inaperçue. Mais il existe des formes plus sévères, assez peu esthétiques, qui sont faciles à repérer… mais aussi un peu plus difficiles à traiter.

Quel est le rôle des glandes sébacées ?

La peau de votre chat contient de nombreuses glandes, comme des glandes sudoripares ou encore des glandes sébacées. Ces dernières sont souvent associées à des follicules pileux et secrètent du sébum, une substance huileuse importante, qui rend le poil imperméable et garde la peau douce. Les glandes sébacées sont plus grosses sur les lèvres, les paupières et le menton de votre chat, mais aussi sur la face dorsale de la base de la queue, le scrotum et le prépuce.

La substance huileuse sécrétée par ces grosses glandes joue un rôle important dans le marquage du territoire. C’est pourquoi votre chat frotte son menton, ses lèvres, sa zone temporale et la base de sa queue à certains objets et à ses personnes préférées.

À quoi est due l’acné du chat ?

L’acné féline est due à une hyperactivité des glandes sébacées du menton. Celles-ci produisent alors un excès de sébum, qui rend la peau et la fourrure de votre chat plus grasses. Sur des chats à poil clair, l’acné se traduit par une décoloration graisseuse et jaunâtre, parfois marquée de taches noires.

Cette affection est non seulement causée par une production excessive de sébum, mais aussi par un problème de kératinisation des follicules pileux. L’excès de sébum, de couloir noirâtre, obstrue les follicules et cause des comédons ou points noirs. Ceux-ci peuvent se compliquer d’une infection bactérienne et d’une inflammation des follicules pileux (folliculite). Les cas les plus graves s’accompagnent d’une infection cutanée (pyoderma), caractérisée par des gonflements, une inflammation et un grand inconfort pour votre animal.

Comment soigner l’acné du chat ?

Votre vétérinaire a diagnostiqué de l’acné féline ? Pas d’inquiétude, il existe plusieurs façons de soigner cette affection. Sachez qu’elle est d’autant mieux traitée si elle est détectée tôt. Le traitement de l’acné  consiste à éliminer l’excès de sébum afin de prévenir la formation de comédons et les infections secondaires.

Vous devrez donc laver votre animal une à deux fois par jour avec un savon antibactérien. Ce traitement suffira pour les formes légères d’acné du chat, mais il sera associé à un traitement antibiotique ou antifongique dans les cas plus sévères.

Des études révèlent que les gamelles en métal ou en céramique, plutôt qu’en plastique, peuvent apporter une solution. Enfin, n’hésitez pas à aider votre chat à garder son menton propre pour atténuer le problème.  

Contactez un vétérinaire

Parfois les symptômes décrits dans cet article nécessitent une prise en charge, parfois non. Nous vous recommandons pour cette raison de vous faire conseiller par un vétérinaire.

Trouver une clinique qui peut vous aider.