CMH chat

La CMH chez le chat

La cardiomyopathie hypertrophique (CMH) est la maladie cardiaque la plus fréquente chez le chat. Faites examiner votre chat par un vétérinaire.

Contactez immédiatement un vétérinaire

Si parmi les symptômes décrits dans cet article, certains semblent correspondre à ceux que présente votre animal, nous vous conseillons vivement de contacter immédiatement votre vétérinaire.

La CMH chez le chat

La CMH est une affection du cœur qui se caractérise par un épaississement du muscle cardiaque. Cela gêne l’éjection du sang en provenance du ventricule lors d’un effort physique. Le sang circule moins bien, ce qui favorise la formation de caillots susceptibles d’obstruer un vaisseau sanguin.

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à l’apparition de la CMH et influer sur la gravité des symptômes.

La CMH chez le chat : symptômes

L’épaississement du muscle cardiaque peut entraîner des troubles du rythme cardiaque (arythmies). Les symptômes suivants peuvent révéler la formation d’un caillot sanguin :

Si vous reconnaissez un ou plusieurs symptômes chez votre chat, consultez immédiatement votre vétérinaire. Chaque minute compte.

La CMH chez le chat : causes

La CMH est une maladie héréditaire, mais elle se déclare souvent à un âge plus avancé. Les races suivantes sont particulièrement sujettes à la maladie :

Faites dépister votre chat afin de détecter une éventuelle prédisposition héréditaire à la CMH.

Pourquoi consulter un vétérinaire si votre chat souffre d’une CMH ?

Certains médicaments ou anesthésiques sont contre-indiqués en cas de CMH. Faites examiner votre chat par un vétérinaire pour éviter toute complication.

La CMH chez le chat : diagnostic

Le plus souvent, le vétérinaire décèle un souffle au cœur lors d’une consultation. Une échographie cardiaque est nécessaire pour confirmer le diagnostic de CMH.

Un électrocardiogramme (ECG) permet de mettre en évidence des arythmies. Le vétérinaire peut également réaliser des radiographies pour déterminer s’il y a une accumulation de liquide dans les poumons ou dans la cavité thoracique.

Il existe également un test ADN pour identifier les variants génétiques de la CMH.

La CMH chez le chat : diagnostic

Il n’existe pas de traitement de la CMH chez le chat. Le vétérinaire prescrit généralement des anticoagulants. Il peut également administrer des diurétiques à votre chat pour éviter l’accumulation de liquide dans les poumons ou dans la cage thoracique.

Certains chats souffrant de CMH peuvent vivre de nombreuses années avec la maladie. D’autres présentent déjà de graves symptômes dès le plus jeune âge. Des contrôles réguliers permettront au vétérinaire de surveiller la fonction cardiaque de votre chat. Dans certains cas, votre vétérinaire vous conseillera peut-être d’euthanasier votre chat.

Contactez immédiatement un vétérinaire

Il s'agit ici d'un cas de santé aigü. Nous vous recommandons de consulter immédiatement un vétérinaire capable de traiter ces symptômes.

Trouver une clinique qui peut vous aider.