Diabète chat

Le diabète chez le chat

Comme les humains, les chats peuvent également souffrir de diabète. S’ils sont traités correctement, la plupart des chats diabétiques peuvent vivre une vie tout à fait normale.

Qu’est-ce que le diabète chez le chat ?

Le diabète est une maladie qui résulte d’un taux élevé de sucre (glucose) dans le sang pendant une période prolongée. Le glucose est absorbé par les intestins avant de passer dans le sang. C’est l’insuline qui régule l’absorption du glucose depuis le sang vers les cellules de l’organisme. Lorsque l’organisme du chat ne parvient pas à produire suffisamment d’insuline ou s’il n’arrive pas à l’utiliser correctement, le glucose n’est plus absorbé par les tissus et s’accumule dans le sang.

Les symptômes du diabète chez le chat

Les symptômes du diabète chez le chat sont les suivants :

Si vous reconnaissez un ou plusieurs de ces symptômes, consultez immédiatement votre vétérinaire. Si le diabète n’est pas traité, l’état du chat ne fera qu’empirer.

Les causes du diabète chez le chat

On distingue 2 types de diabète : 

Chez les chats atteints de diabète, le type 2 est le plus commun. Le diabète de type 2 peut évoluer vers un diabète de type 1 : le pancréas doit produire plus d’insuline et finit alors par s’épuiser. Le diabète se manifeste donc généralement chez les chats d’âge moyen et les chats plus âgés. Lorsqu’il apparaît chez les jeunes chats, le diabète touche principalement les mâles castrés.

Chez les chats, le diabète est souvent causé par une maladie sous-jacente, comme l’acromégalie. Cette maladie est la conséquence d’une sécrétion excessive d’hormones par l’hypophyse, de telle sorte que les cellules ne réagissent plus assez à l’insuline, ce qui entraîne un diabète. 

Les facteurs de risque du diabète de type 2 : 

À long terme, le syndrome de Cushing peut également mener au diabète. Cette maladie est caractérisée par un excès de cortisol, qui bloque la sécrétion d’insuline. De même, certains médicaments comme les corticoïdes et la pilule pour chat peuvent induire un diabète. 

Pourquoi consulter un vétérinaire si votre chat souffre de diabète ?

Le diabète peut altérer les nerfs et les vaisseaux sanguins de votre chat. Un chat diabétique peut devenir aveugle et présenter une faiblesse des pattes (il marche sur les talons, comme les lapins). Les plaies mettent plus de temps à cicatriser. Le diabète favorise également le développement d’infections bactériennes au niveau de la vessie (cystite) et du rein (pyélonéphrite).

Le diagnostic du diabète

Le diagnostic repose sur l’examen clinique du chat, complété par une prise de sang et une analyse d’urine. Le test d’urine permet de mesurer le taux de glucose dans le sang. Mais chez le chat, l’hyperglycémie peut être due au stress. Dans ce cas, on procède à un prélèvement sanguin pour doser la fructosamine dans le sang. Si cette dernière est également élevée, cela signifie que le taux de glucose est élevé depuis plusieurs semaines et qu’il ne s’agit pas d’une hausse ponctuelle liée au stress. 

Le traitement du diabète chez le chat

Un chat diabétique a besoin d’une nourriture saine, avec des repas distribués à heures fixes. La composition et la quantité de l’apport alimentaire journalier doivent être constantes. On peut ainsi adapter la quantité d’insuline administrée à la quantité de glucides consommée lors des repas. Pour les chats diabétiques, il existe des aliments spéciaux, riches en protéines et faibles en glucides (sucres). Tout changement d’alimentation nécessite de modifier les dosages d’insuline.

Il convient également de maintenir une activité physique suffisante pour lutter contre l’obésité et diminuer la glycémie. L’activité physique ne doit néanmoins pas coïncider avec un pic d’insuline afin de prévenir les hypoglycémies. Il convient donc d’établir un programme d’exercice en fonction de l’heure des repas et de l’administration de l’insuline. 

En plus d’une alimentation adaptée et d’une activité physique régulière, votre chat devra également bénéficier d’un traitement par insuline. Vous devrez lui faire des injections d’insuline deux fois par jour. Votre vétérinaire déterminera le bon dosage et vous expliquera comment réaliser ces injections. Votre vétérinaire vous apprendra également à reconnaître les symptômes d’une hyperglycémie ou d’une hypoglycémie. Vous devrez régulièrement contrôler son taux de sucre dans le sang. Au début du traitement, les visites de contrôle sont fréquentes. Si tout se passe bien, vous pourrez ensuite vous rendre chez le vétérinaire tous les 6 mois pour un contrôle.

S’il est bien traité, un chat diabétique a la même espérance de vie qu’un chat non diabétique.

L’hypoglycémie chez le chat

Lorsque le taux de glucose dans le sang est trop bas, le chat peut faire une crise d’hypoglycémie. Elle peut être causée par une administration excessive d’insuline, un apport alimentaire insuffisant ou un excès d’activité physique. En cas d’hypoglycémie, votre chat peut présenter les symptômes suivants :

Proposez-lui alors un petit repas ou une solution de glucose. Comptez un gramme de sucre par kilogramme de poids corporel pour ramener la glycémie à la normale. Si vous n’observez aucune amélioration après l’administration de cette solution sucrée, contactez immédiatement votre vétérinaire.

L’effet Somogyi chez le chat

L’effet Somogyi se produit lorsque le corps réagit à une glycémie extrêmement faible en stimulant la sécrétion d’hormones capables de faire remonter le taux de glucose dans le sang. Cet effet est faussement interprété comme un sous-dosage de l’insuline. L’injection d’insuline peut donc se révéler particulièrement dangereuse. Contactez immédiatement votre vétérinaire.

Diabète et acromégalie

Si votre chat souffre d’acromégalie, son organisme produit trop d’hormones de croissance. Le traitement consiste en l’ablation de l’hypophyse. Après l’opération, le diabète disparaît généralement de lui-même. Le traitement à l’insuline peut alors être arrêté.

L’administration de médicaments permettra de compenser l’absence d’hormones.

La prévention du diabète chez le chat

Ne nourrissez pas trop votre chat et veillez à ce qu’il ait une activité physique suffisante. S’il est en surpoids, évitez de lui faire suivre un régime trop strict. Une perte de poids trop rapide peut provoquer des troubles hépatiques. Contactez un vétérinaire AniCura pour obtenir des conseils concernant le régime alimentaire de votre chat.

Coût du traitement du diabète chez le chat

Le coût du traitement du diabète chez le chat dépend du diagnostic, de la vitesse de stabilisation et de la quantité d’insuline dont votre chat a besoin. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire AniCura.

Contactez un vétérinaire

Parfois les symptômes décrits dans cet article nécessitent une prise en charge, parfois non. Nous vous recommandons pour cette raison de vous faire conseiller par un vétérinaire.

Trouver une clinique qui peut vous aider.