Accouchement chien

La mise bas chez la chienne

Tout ce dont vous avez besoin pour que l'accouchement de votre chienne se passe le mieux possible.

La mise bas chez la chienne

La chienne gestante va chercher un endroit calme et chaud pour mettre bas. La température doit être comprise entre 24 et 27 degrés. Achetez quelques semaines à l’avance une caisse de mise bas dans laquelle votre chienne pourra s’allonger. Veillez à ce qu’elle soit suffisamment spacieuse pour accueillir les chiots. Une caisse de mise bas possède des bords droits que la chienne peut facilement enjamber, mais pas les chiots.

Parfois, elle peut décider de choisir un autre endroit que sa caisse pour mettre bas. Laissez-la faire pour éviter tout stress.

La mise bas se déroule en trois phases.

La phase préparatoire

Plusieurs signes peuvent vous indiquer que la mise bas est imminente :

Quelques jours avant la mise bas, les glandes mammaires sont souvent gonflées et du lait peut s’en écouler. La prise régulière de la température peut vous aider à estimer la date de mise bas. À partir du 55e jour de gestation, vous pouvez prendre la température de votre chienne 2 à 3 fois par jour, et toujours à heure fixe. Pour plus d’informations, lisez notre article sur la fièvre chez le chien.

Votre chienne a des écoulements verdâtres ou teintés de sang ? Elle se lèche régulièrement ? Dans ce cas, le travail a commencé. Les pertes verdâtres signifient qu’un placenta s’est décollé de l’utérus. Appelez votre vétérinaire si les pertes vertes ont eu lieu depuis 2 ou 3 heures et qu’aucun chiot n’est né.

Maintenez la température de la caisse de mise bas à 32 °C pour éviter tout refroidissement qui entraînerait une hypothermie des chiots nouveau-nés. Vous pourrez ensuite abaisser progressivement la température au fur et à mesure que les chiots grandiront. Veillez à ce que votre chienne ait toujours de l’eau fraîche à sa disposition.

La phase de dilatation du col

Notez le temps qui s’est écoulé entre le moment où la chienne a commencé à pousser et la naissance des chiots. Ainsi, votre vétérinaire pourra intervenir rapidement en cas de problème. La phase de dilatation peut durer de 6 à 12 heures. Elle est accompagnée des signes suivants :

Phase d’expulsion 

La phase d’expulsion se caractérise par une augmentation des contractions utérines. Durant cette phase, la chienne respire plus vite et boit plus souvent. L’expulsion du premier chiot est la plus longue. Lorsque le sac amniotique ou le chiot est visible, la chienne ne doit pas rester plus d’une heure avec des contractions sans expulser le chiot.

Si votre chienne met bas pour la première fois, elle peut être effrayée par les bruits et les mouvements du chiot. Éloignez le premier chiot de sa mère en le maintenant bien au chaud. Après la naissance du deuxième chiot, la chienne est généralement plus calme. Remettez le premier chiot dès que possible près de sa mère.

À leur naissance, les chiots sont parfois encore entourés de leurs membranes fœtales. La chienne va alors lécher le chiot pour déchirer la membrane, puis couper le cordon ombilical. Veillez à ce qu’elle ne morde pas trop près du ventre du chiot. 

Vous devrez peut-être rompre vous-même les membranes. Prenez du fil dentaire et faites un nœud autour du cordon ombilical à 2 ou 3 cm du ventre du chiot. Coupez le cordon ombilical du côté du placenta.

Si la chienne pousse activement, les chiots sont expulsés toutes les 45 minutes en moyenne. Si elle se repose entre deux naissances, il peut s’écouler un délai de 1 à 2 heures entre chaque chiot. Certaines chiennes s'endorment même après la naissance du premier chiot et l’expulsion des chiots suivants. Si la chienne pousse trop longtemps sans résultat, il y a peut-être un problème.

Les chiennes mangent souvent les placentas de leurs chiots. Ne la laissez pas manger plus de cinq placentas, car elle risque d'avoir la diarrhée. Le nombre de placentas doit être identique au nombre de chiots nés. Un placenta non expulsé peut entraîner de graves complications.

Quand tout ne se déroule pas comme prévu

Il faut appeler le vétérinaire lorsque :

Dans certains cas, une césarienne peut s’avérer nécessaire.

Après la mise bas

Après la mise bas, votre chienne sera très fatiguée et dormira beaucoup. Placez ses gamelles dans la caisse de mise bas. Dans les jours qui suivent la naissance des chiots, les selles de votre chienne peuvent être plus liquides si elle a mangé les placentas. Elle devrait retrouver son appétit dans les jours qui suivent la mise bas.

La persistance de pertes de couleur verte puis rouge est normale après la mise bas. Après huit à quatorze jours, les pertes deviennent plus claires, transparentes et visqueuses. Les écoulements sont normaux jusqu’à trois semaines après la mise bas. 

Vérifiez les glandes mammaires de votre chienne. Elles doivent être souples. Des glandes mammaires douloureuses peuvent être le signe d’une inflammation (mastite). Consultez alors votre vétérinaire. 

N'oubliez pas d’offrir à votre chienne une alimentation appropriée après la mise bas.

Vous trouverez ici plus d’informations sur les soins à apporter aux chiots nouveau-nés. 

Cliquez ici pour en savoir plus sur la consultation du chiot.