Avant d’acheter ou d’adopter un chien

En achetant ou adoptant un chien, vous vous préparez à une aventure merveilleuse et passionnante… mais aussi exigeante. Cette décision vous engagera pour de nombreuses années. Veillez donc à bien vous renseigner. Voici quelques éléments à prendre en compte avant d’acheter un chien.

Suis-je prêt à prendre un chien ?

Avant toute chose, posez-vous cette question : y a-t-il de la place pour un chien dans ma vie ? Le fait de vouloir un chien ne signifie pas nécessairement que vous pouvez lui offrir le temps, l’énergie, l’espace et les autres conditions nécessaires à une vie heureuse. Voici donc deux choses à garder à l’esprit : un chien vous accompagnera (espérons-le) pendant de nombreuses années ; un chiot requiert une attention quasi permanente, surtout la première fois.

Quelle race dois-je choisir ?

Ensuite, vous devrez décider si vous voulez un chien de race pure ou de race mixte. Sachez toutefois que l’éducation que vous lui donnerez jouera un rôle majeur. Grâce à elle, vous aurez un merveilleux compagnon à quatre pattes, quel que soit votre choix. Ceci étant, le caractère, l’aspect physique et les maladies héréditaires d’un chien de race pure sont généralement plus faciles à prédire que ceux d’une race mixte ; vous saurez donc mieux à quoi vous attendre.

Mais dans tous les cas, il importe de bien vous renseigner sur les origines et l’histoire du chien. Toutes les races ne conviennent pas à tout le monde. Plusieurs facteurs viendront donc orienter votre choix. Certaines races supportent moins bien la vie en appartement et la présence d’autres animaux, par exemple. Il y a des races qui souffrent de la solitude, d’autres qui ont hérité d’un fort instinct de garde, d’autres encore qui ont besoin d’être stimulées en permanence. Le setter, par exemple, a été élevé pour débusquer des oiseaux et aura donc beaucoup de mal à ignorer les volatiles pendant les balades, à moins de le dresser dès le premier jour. Le chien de compagnie, élevé pour être proche de l’homme, acceptera plus facilement de rester sur le terrain de la propriété, etc. Bref, en vous renseignant correctement sur les origines de votre chien de race, vous pourrez prédire plusieurs traits de son caractère.

Rencontrer l’éleveur et le chiot

Une fois que vous aurez déterminé la race, vous devrez choisir un éleveur et un chiot. Le choix de tel ou tel éleveur dépendra largement de votre intuition au premier contact. Si le courant passe mal ou si vous voyez quelque chose qui vous semble anormal, il vaut mieux en choisir un autre. Veillez donc à rencontrer plusieurs éleveurs, afin de fonder votre décision sur des arguments et des sentiments bien clairs. Retrouvez toujours les éleveurs chez eux, plutôt que sur l’un ou l’autre parking, ce qui pourrait indiquer que le chien a fait l’objet d’un commerce illégal. Demandez aussi à voir la mère du chiot (et, si possible, le père ou d’autres parents) afin de deviner à quoi il ressemblera plus tard, les chiens prenant souvent les traits de la famille. N’oubliez pas que tous les chiots sont mignons ! Donc, pour avoir un aperçu de la version adulte du vôtre, jetez un coup d’œil à la mère et demandez à l’éleveur comment elle se porte. Interrogez-le aussi à propos du père, du comportement des parents au quotidien, etc. Ne prenez jamais un chiot dont la mère est timide ou anxieuse.

De manière générale, n’hésitez pas à poser des questions – à la fois pour apprendre à connaître l’éleveur et le chiot, et pour obtenir une réponse à vos interrogations. L’éleveur ne peut pas prédire l’avenir… mais il peut vous fournir beaucoup d’informations sur la race de votre chiot, ce qui vous donnera une bonne idée de son futur caractère, sa morphologie, son comportement, etc. Enfin, attendez-vous à être questionné à votre tour, car un éleveur sérieux voudra s’assurer que vous êtes un bon maître.

Administration et santé

Un chiot ne peut jamais être séparé de sa mère avant sept à huit semaines. Vous ne pourrez donc pas récupérer le vôtre avant cet âge ; d’ailleurs, un éleveur responsable ne le permettra pas.
Lorsque vous irez chercher votre chiot, l’éleveur devra vous remettre quelques documents importants, tels que le certificat d’enregistrement, le contrat de vente et un certificat vétérinaire. Si le chiot a été vacciné, vous recevrez aussi le certificat de vaccination, ainsi qu’un calendrier pour le rappel des vaccins et des vermifuges. Enfin, demandez une puce d’identification et n’oubliez pas le formulaire d’enregistrement, qui doit comprendre les données principales de l’animal.

Bonne chance !