Luxation rotule chien

La luxation de la rotule chez le chien

Si votre chien boite de façon intermittente, il souffre peut-être d’une luxation de la rotule. Découvrez ci-dessous comment diagnostiquer une luxation de la rotule (patella) chez le chien et pourquoi il est important de traiter cette pathologie.

Qu’est-ce que la luxation de la rotule chez le chien ?

La luxation de la rotule est une pathologie dans laquelle la rotule ne reste pas dans sa position normale. La rotule fonctionne comme une poulie pour renforcer le muscle principal de la cuisse (quadriceps) et se situe à l’avant du genou, juste en dessous de l’articulation. L’extrémité inférieure du fémur comporte un sillon : la trochlée fémorale. En temps normal, la rotule coulisse parfaitement dans ce « rail ». Chez certains chiens, la rotule glisse hors du sillon fémoral : c’est ce qu’on appelle une « luxation de la rotule ».

La luxation de la rotule est une affection fréquemment rencontrée chez les races suivantes :

La luxation de la rotule chez le chat

Les chats peuvent également être affectés par la luxation de la rotule. 

Les symptômes de la luxation de la rotule chez le chien

La luxation de la rotule entraîne souvent une boiterie à la patte arrière. Le chien fait quelques pas la patte levée, puis marche à nouveau normalement lorsque la rotule se remet en place.

Les causes de la luxation de la rotule chez le chien

Outre la prédisposition génétique, d’autres facteurs peuvent augmenter le risque de luxation de la rotule, comme l’obésité ou le mauvais alignement des pattes. La luxation de la rotule peut également résulter d’un traumatisme occasionnant l’étirement ou la rupture des ligaments qui la maintiennent.

Pourquoi consulter un vétérinaire si votre chien souffre d’une luxation de la rotule ?

Chaque fois que la rotule glisse hors de son emplacement habituel, elle endommage le cartilage de manière irréversible. Il faut donc traiter au plus vite le chien afin d’éviter que les douleurs et l’usure ne s’aggravent.

La rotule joue également un rôle essentiel dans la stabilisation de l’articulation du genou. La luxation de la rotule augmente le risque de rupture du ligament croisé antérieur.

Quand consulter un vétérinaire ?

Lorsque la rotule sort de son sillon, le chien ne parvient plus à étendre le genou. On observe alors une boiterie soudaine durant quelques pas, le membre fléchi. Lorsque la rotule ne revient pas du tout à sa place, le chien se déplace difficilement avec les deux pattes arrière arquées. Il convient donc d’intervenir rapidement pour éviter que la maladie ne devienne très invalidante et douloureuse avec l’âge. Avec un traitement adéquat, le chien a toutes les chances de retrouver une vie normale.

Chez AniCura, les vétérinaires ont les connaissances et l’expérience nécessaires pour diagnostiquer et traiter au mieux la luxation de la rotule. Si vous soupçonnez que votre chien souffre d’une luxation de la rotule, veuillez nous contacter afin que nous puissions établir un diagnostic fiable et discuter avec vous des différents traitements possibles.

Le diagnostic de la luxation de la rotule chez le chien

La luxation de la rotule peut être diagnostiquée de différentes manières. Le diagnostic est généralement facile : une simple manipulation permet au vétérinaire de déplacer la rotule hors de son logement. Si la luxation est confirmée, des radiographies peuvent également être réalisées pour évaluer la gravité des dommages.

Les luxations sont classées en plusieurs grades. Le grade 1 est le moins grave (la rotule peut être luxée manuellement et revient spontanément à sa place) et le grade 4 est le stade le plus grave (une intervention chirurgicale est nécessaire).

Le traitement de la luxation de la rotule chez le chien

Le choix du traitement dépend de l’âge, du poids, de la morphologie du chien et de la forme des os de la patte arrière. Le traitement peut aller de la prise de médicaments combinée à des exercices de physiothérapie à une correction chirurgicale de l’articulation du genou.

Il n’est donc pas toujours nécessaire d’opérer. Parfois, la rotule peut être remise en place à l’aide de différentes techniques. Le chirurgien déterminera avec vous celle qui convient le mieux à votre animal.

Si votre chien doit être opéré, le vétérinaire sera amené à modifier la trochlée, en corrigeant un défaut de profondeur, de largeur ou d’alignement. Dans certains cas, il est également nécessaire de corriger la rotule elle-même ou de déplacer le tendon patellaire vers le bas.

Prothèse de trochlée fémorale 

En cas d’usure avancée du cartilage articulaire à l’arrière de la rotule et dans son logement, une prothèse de trochlée fémorale (PGR) peut s’avérer utile. Avec un tel traitement, le risque de complications est faible et le pronostic est très souvent favorable. Au cours de cette intervention relativement légère, la trochlée usée est remplacée par une prothèse en titane. La position, la forme et la taille de la prothèse sont parfaitement adaptées aux besoins de votre chien.

Contactez un vétérinaire

Parfois les symptômes décrits dans cet article nécessitent une prise en charge, parfois non. Nous vous recommandons pour cette raison de vous faire conseiller par un vétérinaire.

Trouver une clinique qui peut vous aider.