Problèmes cardiaques chien

Les problèmes cardiaques chez le chien

Certains problèmes cardiaques peuvent conduire à une insuffisance cardiaque. Il existe différentes maladies cardiaques chez les chiens. Il convient donc d’être attentif aux éventuels symptômes.

Quels sont les problèmes cardiaques rencontrés chez les chiens ?

Le cœur est un organe vital, y compris chez le chien. Tout comme les humains, les chiens peuvent également souffrir de maladies cardiaques. Ces troubles cardiaques peuvent être présents dès la naissance ou se développer plus tard.

Quels sont les symptômes possibles d’un problème cardiaque chez le chien ?

Il n’est pas toujours évident de savoir si votre chien souffre d’une maladie cardiaque. Certains symptômes légers, comme un souffle au cœur, ne sont pas forcément le signe d’une atteinte grave, mais il faut être vigilant. 

Les symptômes d’une maladie cardiaque chez le chien sont les suivants :

Si vous reconnaissez un ou plusieurs de ces symptômes, contactez votre vétérinaire. Le bilan de santé annuel permet au vétérinaire d’évaluer la fonction cardiaque de votre chien.

Les chiens atteints d’une maladie cardiaque ne supportent pas la chaleur. Veillez donc à ce que votre animal puisse se reposer dans un endroit frais. Lisez également notre article sur la prévention du coup de chaleur chez le chien.

Quelles sont les causes des maladies cardiaques chez le chien ?

Les chiens peuvent développer des problèmes cardiaques à tout âge. La plupart des maladies sont dues à un fonctionnement anormal des valves cardiaques ou du myocarde (muscle cardiaque). Certaines races de chiens présentent un risque accru de développer des maladies cardiaques.

En vieillissant, le Cavalier King Charles Spaniel, le Teckel, le Jack Russell, le Caniche Nain et le Chihuahua sont souvent atteints d’une insuffisance valvulaire.

Chez le Dobermann, le Dogue Allemand et le Terre-Neuve, on constate souvent une affection du myocarde.

Pourquoi consulter un vétérinaire si votre chien souffre de problèmes cardiaques ?

Certaines maladies cardiaques permettent au chien de vivre normalement. Dans la plupart des cas, un traitement doit être mis en place, faute de quoi la maladie risque de s’aggraver. 

Le diagnostic des problèmes cardiaques chez le chien

Le vétérinaire réalise d’abord un examen clinique de votre chien. L’auscultation peut mettre en évidence une arythmie ou un souffle au cœur. L’arythmie peut être provoquée par une anomalie du muscle cardiaque. Le souffle au cœur peut indiquer une insuffisance valvulaire ou un rétrécissement des vaisseaux sanguins.

En fonction des symptômes, votre vétérinaire peut également réaliser d’autres examens, comme des radiographies, des échographies, des prises de sang, etc.

La cardiomyopathie dilatée (DCM)

La cardiomyopathie dilatée (DCM) est due à un affaiblissement du muscle cardiaque, qui perd sa capacité à se contracter. Le cœur doit donc travailler plus fort pour pomper le sang dans l’organisme. Seul un traitement médicamenteux permet de rompre ce cercle vicieux.

Plus la DCM est détectée précocement, plus les chances de survie sont grandes. Si votre chien n’est pas traité, son espérance de vie est de deux ans. La cardiomyopathie dilatée est plus fréquente chez les chiens de grande taille.

La maladie valvulaire dégénérative mitrale (MVD)

La maladie valvulaire dégénérative mitrale (MVD) se caractérise par la fuite d’une des valves, ce qui entraîne une dilatation de l’autre valve. Le chien se fatigue plus vite. L’accumulation de liquide dans les poumons rend la respiration du chien difficile. Cette maladie, qui touche principalement les chiens âgés de petites races, est incurable. 

La prise de médicaments permet de garder la maladie sous contrôle pendant une durée de 15 mois. Dans les formes légères, les chiens peuvent vivre une vie normale avec une bonne espérance de vie.

La communication interventriculaire (CIV)

La communication interventriculaire (CIV) est une malformation cardiaque congénitale. Elle se caractérise par un passage anormal de sang entre les deux ventricules, ce qui augmente le volume de sang dans les poumons. En cas de CIV restrictive, aucun traitement n’est nécessaire, mais le chien doit être examiné une ou deux fois par an. Il pourra mener une vie normale. Si la CIV est large, le chien devra prendre des médicaments et son espérance de vie sera réduite.

La CIV est la persistance d’un passage entre les deux ventricules. 

La cardiomyopathie ventriculaire droite arythmogène

La cardiomyopathie ventriculaire droite arythmogène (CVDA) est une maladie du muscle cardiaque. Il s’agit d’une maladie génétique dans laquelle les cellules musculaires cardiaques sont remplacées progressivement par de la graisse ou du tissu fibreux. Elle entraîne souvent des troubles du rythme cardiaque. Cette maladie touche principalement les Boxers.

La dysplasie valvulaire 

La dysplasie valvulaire est une maladie congénitale dans laquelle une valve est mal positionnée. La valve peut également être épaissie ou déformée. Cette anomalie entraîne une accumulation de liquide dans les poumons ou l’abdomen du chien. À l’heure actuelle, l’opération chirurgicale qui permet d’y remédier est pratiquée uniquement au Japon et à Versailles.

La sténose aortique

La sténose aortique est la maladie cardiaque congénitale la plus fréquente chez les chiens. Dans les formes légères, l’animal peut mener une vie normale. Les chiens présentant des symptômes sévères doivent être opérés.

La persistance du canal artériel (PCA)

En cas de persistance du canal artériel (PCA), le canal artériel entre l’aorte et l’artère pulmonaire ne se ferme pas après la naissance, ce qui peut entraîner une insuffisance cardiaque. Une opération chirurgicale permet de refermer le canal pour que le chien puisse mener une vie tout à fait normale.

Le traitement des problèmes cardiaques chez le chien

Les traitements varient selon la nature de la maladie cardiaque. Une intervention chirurgicale est souvent nécessaire. En cas de PCA, le canal est fermé chirurgicalement. La sténose pulmonaire peut également être traitée grâce à la chirurgie.

De nombreuses malformations cardiaques peuvent être maintenues sous contrôle avec des médicaments. Si votre chien reçoit un traitement médicamenteux, vous devrez régulièrement le faire examiner par le vétérinaire. Le type et la quantité de médicaments peuvent varier d’un chien à l’autre.

Parfois, seuls les symptômes peuvent être traités. Le vétérinaire pourra par exemple prescrire des diurétiques pour réduire l’accumulation de liquide.

Maladies cardiaques : faut-il euthanasier son chien ?

L’espérance de vie d’un chien atteint d’une maladie cardiaque dépend de la gravité de l’affection. Pour un chien souffrant d’insuffisance cardiaque, le pronostic n’est pas bon. Dans ce cas, votre vétérinaire vous conseillera peut-être d’euthanasier votre chien.

Si vous soupçonnez que votre chien souffre d’un problème cardiaque, contactez votre vétérinaire. Il pourra vous fournir de plus amples informations sur les différentes maladies cardiaques et les traitements existants.

Contactez un vétérinaire

Parfois les symptômes décrits dans cet article nécessitent une prise en charge, parfois non. Nous vous recommandons pour cette raison de vous faire conseiller par un vétérinaire.

Trouver une clinique qui peut vous aider.