Syndrome de Horner chien

Le syndrome de Horner chez le chien

Le syndrome de Horner est relativement fréquent chez les chiens. Il s’agit d’un trouble neurologique dû à une paralysie des muscles faciaux. Emmenez votre chien chez le vétérinaire pour une visite de contrôle.

Le syndrome de Horner chez le chien

Le syndrome de Horner est un dysfonctionnement du système nerveux relativement fréquent chez les chiens. Il perturbe les fibres nerveuses reliant le cerveau à l’œil.

Le syndrome de Horner chez le chien : symptômes

L’atteinte de l'innervation sympathique de l’œil se manifeste par 4 symptômes caractéristiques :

De nombreuses maladies peuvent causer ce syndrome : inflammation de l’œil, lésion cérébrale, glaucome, etc. 

Ces symptômes sont plus ou moins visibles et ne sont pas toujours concomitants. Si vous reconnaissez un ou plusieurs de ces symptômes chez votre chien, contactez votre vétérinaire.

Le syndrome de Horner chez le chien : causes

Cette atteinte de l’innervation sympathique de l’oeil peut avoir différentes origines :

Dans certains cas, la cause n’est pas identifiée. En général, les symptômes disparaissent spontanément après 6 à 8 semaines.

Pourquoi consulter un vétérinaire si votre chien souffre du syndrome de Horner ?

Parfois, ce trouble peut être le signe d’une maladie sous-jacente. Il vaut donc mieux emmener votre compagnon chez le vétérinaire afin de s’assurer que tout va bien.

Le syndrome de Horner chez le chien : diagnostic

Pour localiser l’emplacement du problème, le vétérinaire appliquera un collyre spécial dans les yeux de votre chien. Si votre vétérinaire soupçonne une maladie sous-jacente, il est également possible d’effectuer des radiographies ou une IRM. 

Lisez également notre article sur l’examen ophtalmologique chez le chien ou le chat.

Le syndrome de Horner chez le chien : traitement 

Pour dilater la pupille, le vétérinaire pourra instiller un collyre contenant de l’adrénaline. Il veillera également à traiter les éventuelles maladies sous-jacentes.

Si vous avez des doutes ou des questions, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire AniCura. Il se fera un plaisir de vous aider.

Contactez un vétérinaire

Parfois les symptômes décrits dans cet article nécessitent une prise en charge, parfois non. Nous vous recommandons pour cette raison de vous faire conseiller par un vétérinaire.

Trouver une clinique qui peut vous aider.