E. cuniculi lapin

L'encéphalitozoonose chez le lapin

E. cuniculi est un parasite qui se loge dans les organes du lapin. Consultez votre vétérinaire dès que vous constatez les premiers symptômes.

L'encéphalitozoonose chez le lapin

Encephalitozoon cuniculi est un parasite invisible à l’œil nu. Le parasite siège essentiellement dans les reins, le cerveau, les poumons ou les yeux du lapin. Les lapins infectés ne développent pas tous de symptômes. La maladie est mortelle.

L'encéphalitozoonose chez le lapin : symptômes

Un lapin souffrant d’encéphalitozoonose développe les symptômes suivants :

Si vous reconnaissez un ou plusieurs de ces symptômes chez votre lapin, emmenez-le immédiatement chez le vétérinaire.

L'encéphalitozoonose chez le lapin : causes

L’ encéphalitozoonose est une affection courante chez le lapin, mais l’origine de la contamination n’est pas toujours facile à déterminer. Les lapins infestés par le parasite ne présentent pas nécessairement de symptômes. Veillez à laver les fruits et légumes avant de les donner à votre lapin et à garder la cage bien propre afin de réduire le risque de contamination.

Pourquoi consulter un vétérinaire si votre lapin est atteint d’encéphalitozoonose ?

L’encéphalitozoonose peut conduire jusqu’au décès de l’animal. Plus votre lapin est traité précocement, plus ses chances de survie sont grandes. De plus, la maladie est contagieuse entre lapins. Si la mère est infestée, elle peut également transmettre le parasite à ses petits.

L'encéphalitozoonose chez le lapin : diagnostic

Le diagnostic d’une infection par E. cuniculi est souvent difficile à établir. Le vétérinaire devra donc d’abord exclure d'autres affections possibles. Il réalisera une prise de sang et une analyse d’urine pour déterminer si E. cuniculi est la cause de la maladie de votre lapin.

L'encéphalitozoonose chez le lapin : traitement

Votre vétérinaire discutera avec vous des différentes possibilités de traitement et du pronostic. Il pourra prescrire un traitement médicamenteux afin de réduire les symptômes. Les chances de guérison dépendent de l’état de santé et de l’âge du lapin.

Il est essentiel que votre lapin continue à manger. Si le lapin est affaibli, il peut être mis sous perfusion pour reprendre des forces. Il est parfois nécessaire d’effectuer un gavage. Demandez conseil à votre vétérinaire.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire AniCura.

Contactez un vétérinaire

Parfois les symptômes décrits dans cet article nécessitent une prise en charge, parfois non. Nous vous recommandons pour cette raison de vous faire conseiller par un vétérinaire.

Trouver une clinique qui peut vous aider.