Bouledogue Français

Le Bouledogue Français est un petit chien très populaire. Malheureusement, il est sujet à de nombreuses pathologies susceptibles de réduire sa qualité de vie et d’entraîner de lourds frais vétérinaires.

Bouledogue français

En savoir plus

Cette race est sujette à de nombreux problèmes de santé. Pour en savoir plus, consultez la partie consacrée aux maladies héréditaires.

Origines de la race

Le Bouledogue Français, aussi surnommé « Frenchie », est originaire de France. Ses ancêtres viennent d’Angleterre, où ils étaient très appréciés des dentelliers et dentellières pour éloigner les rats. À la fin du 18e siècle, ils décidèrent d’emmener avec eux leurs petits chiens en France, où la race se développa pour créer le Bouledogue Français tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Le Bouledogue Français devint rapidement populaire au sein de l’élite parisienne. Le premier club de race fut créé à Paris en 1880. En 1898, le Kennel Club français reconnut le Bouledogue Français en tant que race. Aujourd’hui, le Frenchie est un petit chien de compagnie très populaire.

Caractère du Bouledogue Français

Le Bouledogue Français aime être au centre de l’attention. C’est un charmant compagnon qui adore amuser la galerie. On le qualifie d’ailleurs souvent de petit clown. Il vous fera rire à coup sûr !

Le Bouledogue Français est un chien malin qui apprend facilement. Il s’adapte facilement au rythme de son maître. Il peut néanmoins se montrer têtu. Comme il adore la compagnie, il ne supporte pas de rester seul trop longtemps.

Activité physique

Le Bouledogue Français a besoin de petites promenades quotidiennes. Il aime accompagner son maître partout. N’hésitez pas à l’emmener faire une balade dans les bois. Sachez néanmoins qu’il est sensible à la chaleur, car son museau aplati provoque souvent des difficultés respiratoires. Évitez donc les sorties par fortes chaleurs.

La race présente également un risque élevé de problèmes de dos. Empêchez-le donc de monter les escaliers, de sauter et de courir après une balle.

Toilettage du Bouledogue Français

Le Bouledogue Français possède un poil ras, fin et doux, facile à entretenir. Brossez son pelage une fois par semaine à l’aide d’un gant spécial en caoutchouc ou d’une brosse souple. Donnez-lui un bain tous les mois. 

Veillez à prendre soin des plis de sa face et à laver régulièrement ses oreilles. Utilisez un coton-tige pour nettoyer le pavillon, sans l’insérer dans le conduit auditif.

Dressage 

Le Bouledogue Français est facile à éduquer si vous le récompensez après chaque ordre accompli avec succès. Veillez à lui proposer des exercices amusants et à le récompenser avec une caresse ou une friandise.

Joueur et intelligent, il peut cependant se montrer têtu. Le Bouledogue Français est vraiment heureux lorsqu’il peut rester aux côtés de son maître. Il ne faut donc jamais le laisser seul trop longtemps.

Le Bouledogue Français s’entend bien avec les enfants et les étrangers. Il peut toutefois se montrer très protecteur et donc agressif en présence d’autres chiens. Apprenez-lui comment se comporter en présence d’êtres humains et de ses congénères. Veillez donc à bien le socialiser dès son plus jeune âge.

Caractéristiques de la race

Type

Le Bouledogue Français appartient au groupe des chiens de compagnie, comme le Cavalier King Charles Spaniel, le Chihuahua et le Bichon Havanais.

Taille et poids

Couleur

La robe du Bouledogue Français existe en trois couleurs : gris-brun, fauve ou noir et blanc.

Particularités

Lors des chaudes journées d’été, attendez qu’il fasse un peu plus frais pour le sortir.

Le Bouledogue Français a tendance à renifler, ronfler et grogner. Même si ces bruits peuvent prêter à sourire, ils indiquent généralement des problèmes respiratoires. Contrairement aux idées reçues, ces problèmes ne sont pas inhérents à la race : choisissez un éleveur qui ne sélectionne pas des chiens trop typés afin de diminuer les risques respiratoires.

Espérance de vie 

Le Bouledogue Français vit en moyenne de 10 à 14 ans. 

Maladies héréditaires

Cette race est sujette à de graves problèmes de santé. Il s’agit notamment des affections suivantes :

En raison de son museau très court, le Bouledogue Français souffre souvent de malformations au niveau des narines, du voile du palais et de la trachée. Ces chiens ont donc une respiration difficile et bruyante. Leur museau court les empêche également de réguler leur température corporelle.

Le Bouledogue Français est susceptible de développer des allergies aux acariens, aux pollens (arbres, graminées) et à certains aliments. Ces allergies se manifestent par des démangeaisons et peuvent provoquer des infections cutanées causées par le grattage, le léchage et les mordillements. Les plis de sa peau le rendent également plus sensible aux infections et aux inflammations.

Les Bouledogues Français souffrent souvent de maux de dos, avec un risque accru de hernie discale.  

La race est également prédisposée aux maladies suivantes :

Afin de prévenir les maladies héréditaires, les clubs de races canines ont établi des règles visant à mieux encadrer les élevages. Sur leur site, vous trouverez les tests obligatoires ou recommandés pour les parents. Ces tests de dépistage permettent d’exclure de la reproduction les animaux porteurs d’une maladie. Vous trouverez de plus amples informations sur le site http://www.belgianfrenchbulldogclub.be.

Alimentation

Surveillez bien le poids de votre Bouledogue Français. En cas de surpoids, les chiens de cette race risquent de souffrir de problèmes respiratoires (encore plus) graves. Adaptez le régime alimentaire de votre chien à sa taille et à son niveau d’activité physique. Si vous avez le moindre doute quant au type et à la quantité d’aliments à donner à votre chien, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire AniCura.

Commerce incontrôlé ou illégal de chiens

L’acquisition d’un chien n’est pas une décision à prendre à la légère. De même, veillez à bien choisir l’endroit où vous irez chercher votre futur compagnon. En Belgique aussi, il existe des « usines à chiots ». Ces éleveurs peu scrupuleux ne se soucient pas du bien-être des chiots et des parents et ne sont motivés que par l’appât du gain. Ils commercialisent une grande variété de races et les chiots sont disponibles rapidement, alors que les éleveurs réputés fonctionnent souvent avec une liste d’attente. Ces chiots viennent de l’étranger, où ils sont séparés trop tôt de leur mère qui enchaîne les portées dans des conditions déplorables. Les acheteurs soutiennent donc sans le savoir le commerce incontrôlé, voire illégal de chiens. Sevrés prématurément, ces chiots ne sont généralement pas non plus correctement vaccinés. De plus, il y a très peu de chances que les parents aient subi des tests de dépistage des maladies héréditaires. Assurez-vous que l’éleveur est digne de confiance et que les chiots sont élevés dans de bonnes conditions pendant les premiers mois de leur vie. Cela vaut aussi pour les chiens vendus par des particuliers en ligne. Les chiots mal élevés ou mal soignés risquent de développer des maladies graves (qu’elles soient héréditaires ou non), parfois mortelles. Renseignez-vous donc bien avant d’acheter un chiot ou un chien adulte pour éviter tout chagrin et des frais inutiles. Vous êtes bien entendu impatient d’accueillir votre petite boule de poils chez vous, mais vous êtes-vous déjà demandé ce que deviennent les chiots invendus ? Choisissez donc bien votre chiot. Même si vous devez patienter un peu, cela vaut la peine d’attendre !

Adopter un chien

Bien évidemment, rien ne vous oblige à acheter un chiot. Dans les refuges, de nombreux chiens adorables attendent de trouver un foyer chaleureux. Sur ce site, vous trouverez un aperçu de tous les chiens éligibles à l’adoption.

Cinq faits intéressants sur le Bouledogue Français

  1. À la fin du 18e siècle, le Bouledogue Français devint très populaire au sein de l’élite parisienne. 
  2. Le « Frenchie » est un vrai chien de compagnie qui adore rester près de son maître.
  3. On le qualifie souvent de petit clown. Il vous fera rire à coup sûr !
  4. Sachez qu’il est sensible à la chaleur.
  5. Le Bouledogue Français peut développer de graves problèmes de santé, notamment à cause de son museau très court.