Carlin

S’il se montre parfois têtu, ce petit chien de compagnie n’en reste pas moins très populaire. Malheureusement, il est sujet à de nombreuses pathologies susceptibles de réduire sa qualité de vie et d’entraîner de lourds frais vétérinaires.

Carlin

En savoir plus

Cette race est sujette à de nombreux problèmes de santé. Pour en savoir plus, consultez la partie consacrée aux maladies héréditaires.

Origines de la race

Il y a environ 2000 ans, les Carlins servaient de compagnons aux familles impériales en Chine. Il menait alors une vie de luxe.

Au 16e siècle, des marchands néerlandais ont introduit le Carlin en Europe. La race est devenue la mascotte de la maison d’Orange-Nassau. Un Carlin aurait en effet sauvé la vie du prince en aboyant pour le prévenir d’une attaque menée par les troupes espagnoles.

Caractère

Le Carlin est un petit chien avec une forte personnalité. C’est un vrai petit clown qui aime être au centre de l’attention. Il adore amuser la galerie. C’est également un chien joyeux et fidèle.

Le Carlin est élevé comme chien de compagnie. Ne comptez donc pas sur lui pour rapporter des objets, chasser ou garder votre maison.

Activité physique

Le Carlin a besoin de sa promenade quotidienne, mais il reste volontiers des heures à lézarder sur le canapé. 

Ce chien ne supporte pas la chaleur. Par temps chaud, sortez-le uniquement en matinée ou en soirée, lorsqu’il fait plus frais.

Toilettage du Carlin

Le pelage court et doux du Carlin nécessite très peu d’entretien. Lavez et brossez régulièrement votre chien pour le garder propre et éliminer les poils morts.

Dressage 

C’est un chien généralement facile à dresser. Il peut participer à divers sports canins. Il est particulièrement réceptif aux récompenses. 

Le Carlin est malheureux lorsqu’on le laisse seul. Veillez à le socialiser dès son plus jeune âge.

Caractéristiques de la race

Type

Le Carlin appartient au groupe des chiens de compagnie, comme le Shih Tzu, le Bouledogue Français et le Cavalier King Charles Spaniel.

Taille et poids

Couleur

La robe du Carlin se décline en différentes couleurs. En général, son pelage est de couleur fauve avec les oreilles et un museau noir ou brun foncé.

Particularités

Le museau aplati du Carlin l’empêche de bien respirer. Il ne parvient donc pas à réguler correctement sa température corporelle. Gardez votre Carlin à l’intérieur lorsqu’il fait très chaud. Veillez à ce qu’il ait toujours de l’eau propre et fraîche à sa disposition.

Si vous constatez que votre Carlin présente des difficultés respiratoires, qu’il bave, qu’il vomit ou qu’il a la diarrhée, appelez votre vétérinaire AniCura.

Séchez soigneusement les plis du visage de votre Carlin. Ces plis sont des foyers d’infection s’ils restent humides ou sales.

Brossez fréquemment ses dents avec une petite brosse à dents souple pour prévenir les maladies des gencives. Utilisez du dentifrice pour chiens et faites vérifier régulièrement l’état de ses dents.

Espérance de vie 

Le Carlin vit en moyenne de 12 à 15 ans. 

Maladies héréditaires

Malheureusement, le Carlin est sujet à de nombreuses maladies héréditaires. Il s’agit notamment des affections suivantes :

Afin de prévenir les maladies héréditaires, les clubs de races canines ont établi des règles visant à mieux encadrer les élevages. Sur leur site, vous trouverez les tests obligatoires ou recommandés pour les parents. Ces tests de dépistage permettent d’exclure de la reproduction les animaux porteurs d’une maladie. Vous trouverez de plus amples informations sur le site https://www.belgianpugdogclub.be

Le Carlin est également sujet aux affections suivantes : 

Alimentation

Choisissez des aliments pour chiens de haute qualité. Le Carlin est très gourmand, veillez donc à bien surveiller son poids. Ne le gâtez pas en lui donnant de la nourriture. Donnez-lui des portions adaptées à ses besoins, limitez les friandises et encouragez-le à se dépenser. En cas de surpoids, les chiens de cette race risquent de souffrir de problèmes respiratoires (encore plus) graves. 

Commerce incontrôlé ou illégal de chiens

L’acquisition d’un chien n’est pas une décision à prendre à la légère. De même, veillez à bien choisir l’endroit où vous irez chercher votre futur compagnon. En Belgique aussi, il existe des « usines à chiots ». Ces éleveurs peu scrupuleux ne se soucient pas du bien-être des chiots et des parents et ne sont motivés que par l’appât du gain. Ils commercialisent une grande variété de races et les chiots sont disponibles rapidement, alors que les éleveurs réputés fonctionnent souvent avec une liste d’attente. Ces chiots viennent de l’étranger, où ils sont séparés trop tôt de leur mère qui enchaîne les portées dans des conditions déplorables. Les acheteurs soutiennent donc sans le savoir le commerce incontrôlé, voire illégal de chiens. Sevrés prématurément, ces chiots ne sont généralement pas non plus correctement vaccinés. De plus, il y a très peu de chances que les parents aient subi des tests de dépistage des maladies héréditaires. Assurez-vous que l’éleveur est digne de confiance et que les chiots sont élevés dans de bonnes conditions pendant les premiers mois de leur vie. Cela vaut aussi pour les chiens vendus par des particuliers en ligne. Les chiots mal élevés ou mal soignés risquent de développer des maladies graves (qu’elles soient héréditaires ou non), parfois mortelles. Renseignez-vous donc bien avant d’acheter un chiot ou un chien adulte pour éviter tout chagrin et des frais inutiles. Vous êtes bien entendu impatient d’accueillir votre petite boule de poils chez vous, mais vous êtes-vous déjà demandé ce que deviennent les chiots invendus ? Choisissez donc bien votre chiot. Même si vous devez patienter un peu, cela vaut la peine d’attendre !

Adopter un chien

Bien évidemment, rien ne vous oblige à acheter un chiot. Dans les refuges, de nombreux chiens adorables attendent de trouver un foyer chaleureux. Sur ce site, vous trouverez un aperçu de tous les chiens éligibles à l’adoption.

Cinq faits intéressants sur le Carlin

  1. Il y a environ 2000 ans, les Carlins servaient de compagnons aux familles impériales en Chine. 
  2. La race est devenue la mascotte de la maison d’Orange-Nassau. Un Carlin aurait en effet sauvé la vie du prince en aboyant pour le prévenir d’une attaque menée par les troupes espagnoles.
  3. Le Carlin est très gourmand, veillez donc à bien surveiller son poids. 
  4. Le Carlin est un petit chien avec une forte personnalité. C’est un vrai petit clown qui aime être au centre de l’attention. 
  5. Le museau aplati du Carlin l’empêche de bien respirer. Il ne parvient donc pas à réguler correctement sa température corporelle.