Yorkshire Terrier

Vous êtes à la recherche d’un petit chien malin, curieux et joueur ? Dans ce cas, le Yorkshire Terrier, au pelage magnifique, est le compagnon idéal !

Yorkshire Terrier

En savoir plus

Origines de la race

Le Yorkshire Terrier, aussi appelé « York », est originaire du Yorkshire, où il est apparu lors de la Révolution industrielle.

Au 19e siècle, lorsque des tisserands écossais ont immigré au Yorkshire, ils ont amené avec eux divers petits Terriers. La race provient sans doute de croisements entre plusieurs races de terriers, dont les Clydesdale, les Paisley, et les Skye Terriers.

Le Yorkshire Terrier a d’abord servi à chasser les rats dans les moulins et les mines. Il est ensuite devenu un chien de compagnie à la mode pour les dames anglaises.

Caractère du Yorkshire Terrier

Le Yorkshire Terrier est certes très petit, mais il a un caractère bien trempé. Le Yorkshire Terrier est un chien actif, protecteur, intelligent, affectueux, têtu et curieux. Il a besoin de beaucoup d’attention. Méfiant avec les inconnus, il a tendance à beaucoup aboyer.

Activité physique

Le Yorkshire Terrier a besoin d’une dose quotidienne d’exercice. Il aime jouer dans le jardin et adore toujours chasser. Proposez-lui donc de longues promenades.

Stimulez votre York mentalement et physiquement en participant à des sports canins tels que l’obéissance ou l’agility.

Toilettage du Yorkshire Terrier

Le pelage long et soyeux du Yorkshire Terrier ressemble beaucoup aux cheveux humains. Même si vous coupez son pelage court, brossez-le une fois par semaine pour qu’il reste propre. Si vous décidez de garder son pelage long comme les chiens d’exposition, vous devrez le brosser tous les jours. Attachez ou coupez les poils sur le dessus de sa tête pour éviter les risques d’irritation des yeux.

Le Yorkshire Terrier est le compagnon idéal des personnes allergiques, car il perd très peu de poils.

Habituez votre Yorkshire Terrier aux différents types de toilettage dès son plus jeune âge.

Dressage 

Socialisez votre chiot en l’exposant lentement à de nouvelles situations, à différentes personnes et à d’autres chiens. Le Yorkshire Terrier est facile à éduquer, car il adore être au centre de l’attention. Il ne demande qu’à faire plaisir à son maître.

Malgré sa petite taille, ce chien peut également participer à des sports canins comme le rallye, l’agility et l’obéissance.

Caractéristiques de la race 

Type

Le Yorkshire Terrier fait partie des chiens de compagnie, comme le Carlin, le Caniche et le Shih Tzu.

Taille et poids

Couleur

La robe du Yorkshire Terrier peut être de quatre couleurs : bleu, noir, fauve doré et feu. À leur naissance, les chiots sont toujours noirs. Leur pelage vire ensuite au bleu, fauve doré ou feu au bout de leur première année.

Particularités

Le Yorkshire Terrier ne convient pas vraiment aux familles avec de jeunes enfants. Ceux-ci pourraient le blesser en le manipulant trop brusquement.

Espérance de vie 

Le Yorkshire Terrier vit en moyenne de 12 à 15 ans. 

Maladies héréditaires

Le Yorkshire Terrier est un chien à la santé globalement robuste. Il est toutefois sujet à certaines maladies héréditaires. La race est prédisposée aux maladies héréditaires suivantes :

Afin de prévenir les maladies héréditaires, les clubs de races canines ont établi des règles visant à mieux encadrer les élevages. Sur leur site, vous trouverez les tests obligatoires ou recommandés pour les parents. Ces tests de dépistage permettent d’exclure de la reproduction les animaux porteurs d’une maladie. Vous trouverez de plus amples informations sur le site https://www.terrierclub.be.

 

Le Yorkshire Terrier est également davantage exposé au syndrome de Cushing, une maladie hormonale.

Alimentation

Pesez sa ration journalière et nourrissez-le deux fois par jour au lieu de laisser la nourriture à sa disposition en permanence. Adaptez le régime alimentaire de votre chien à sa taille et à son niveau d’activité physique. Si vous avez le moindre doute quant au type et à la quantité d’aliments à donner à votre chien, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire AniCura.

Commerce incontrôlé ou illégal de chiens

L’acquisition d’un chien n’est pas une décision à prendre à la légère. De même, veillez à bien choisir l’endroit où vous irez chercher votre futur compagnon. En Belgique aussi, il existe des « usines à chiots ». Ces éleveurs peu scrupuleux ne se soucient pas du bien-être des chiots et des parents et ne sont motivés que par l’appât du gain. Ils commercialisent une grande variété de races et les chiots sont disponibles rapidement, alors que les éleveurs réputés fonctionnent souvent avec une liste d’attente. Ces chiots viennent de l’étranger, où ils sont séparés trop tôt de leur mère qui enchaîne les portées dans des conditions déplorables. Les acheteurs soutiennent donc sans le savoir le commerce incontrôlé, voire illégal de chiens. Sevrés prématurément, ces chiots ne sont généralement pas non plus correctement vaccinés. De plus, il y a très peu de chances que les parents aient subi des tests de dépistage des maladies héréditaires. Assurez-vous que l’éleveur est digne de confiance et que les chiots sont élevés dans de bonnes conditions pendant les premiers mois de leur vie. Cela vaut aussi pour les chiens vendus par des particuliers en ligne. Les chiots mal élevés ou mal soignés risquent de développer des maladies graves (qu’elles soient héréditaires ou non), parfois mortelles. Renseignez-vous donc bien avant d’acheter un chiot ou un chien adulte pour éviter tout chagrin et des frais inutiles. Vous êtes bien entendu impatient d’accueillir votre petite boule de poils chez vous, mais vous êtes-vous déjà demandé ce que deviennent les chiots invendus ? Choisissez donc bien votre chiot. Même si vous devez patienter un peu, cela vaut la peine d’attendre !

Adopter un chien

Bien évidemment, rien ne vous oblige à acheter un chiot. Dans les refuges, de nombreux chiens adorables attendent de trouver un foyer chaleureux. Sur ce site, vous trouverez un aperçu de tous les chiens éligibles à l’adoption.

Cinq faits intéressants sur le Yorkshire Terrier

  1. Le Yorkshire Terrier a d’abord servi à chasser les rats dans les moulins et les mines. 
  2. Cette race perd très peu de poils.
  3. Méfiant avec les inconnus, le Yorkshire Terrier a tendance à beaucoup aboyer.
  4. Stimulez votre York mentalement et physiquement en participant à des sports canins tels que l’obéissance ou l’agility.
  5. Le Yorkshire Terrier est un chien actif, protecteur, intelligent, affectueux, têtu et curieux.