Check-list chat

Check-list pour bien accueillir votre chat

Vous envisagez d’acheter ou d’adopter un chat ? Cette check-list vous fournit toutes les informations dont vous avez besoin.

Check-list chat : la santé

Attendez que le chaton ait atteint l’âge de 12 semaines avant de l’emmener chez vous. Après l’adoption, pensez à programmer sa première visite chez le vétérinaire. Lisez également notre article sur la première visite du chaton chez le vétérinaire. Cette consultation est l’occasion pour le vétérinaire d’examiner le chaton et d’effectuer ses premiers vaccins.

Pour un chat adulte, une visite annuelle chez le vétérinaire suffit. À partir de 9-10 ans, votre chat entre dans la catégorie « sénior ». Un suivi régulier chez le vétérinaire permettra de détecter la présence éventuelle de pathologies liées à l’âge, comme les maladies rénales, l’hyperthyroïdie ou le diabète. La plupart des chats âgés souffrent également d’arthrose. Si votre chat maigrit beaucoup, ou si vous avez la moindre inquiétude, consultez votre vétérinaire.

Check-list chat : les lieux de couchage

Le chat choisit généralement lui-même ses lieux de repos préférés. Il peut d’ailleurs changer régulièrement d’endroit. Votre chat jettera souvent son dévolu sur un endroit imprégné de votre odeur. Si votre petit félin a trouvé son lieu de couchage préféré, veillez à le laisser tranquille. Vous pouvez rendre un endroit de la maison plus attrayant en y installant une couverture, un panier ou un coussin. Placez son couchage près d’une source de chaleur ou dans un endroit bien ensoleillé.

Si votre chat préfère dormir dehors, vous pouvez installer une boîte en carton ou une cage avec une couverture sur votre terrasse. Vous avez plusieurs chats à la maison ? Pour éviter les conflits, ne les forcez surtout pas à dormir ensemble. Ne dérangez pas votre chat lorsqu’il est dans son petit coin tranquille.

Le chat est un grimpeur né. La plupart des chats préfèrent donc dormir en hauteur. Ils s’y sentent en sécurité et peuvent y surveiller leur environnement. L’achat d’un griffoir s’avère indispensable si vous voulez protéger vos meubles. Le chat a besoin de faire ses griffes pour marquer son territoire. Veillez à ce que le griffoir soit suffisamment haut pour que votre chat puisse s’étirer de tout son long.

Check-list chat : le bac à litière

Il existe des bacs à litière ouverts ou fermés. Si vous optez pour un bac à litière fermé, pensez à retirer la porte. Certains chats ont peur de la porte battante. Assurez-vous que le bac à litière est suffisamment grand : il doit faire au moins 1,5 fois la longueur de votre chat et avoir de hauts bords. 

Versez environ 5 cm de litière dans le bac. Vous pouvez aussi opter pour une grande caisse en plastique transparent si vous cherchez une alternative moins coûteuse. Choisissez une litière agglomérante et sans odeur. Les granulés de bois sont une excellente alternative aux litières minérales.

Placez le bac à litière loin des fenêtres, des endroits fréquentés et des gamelles du chat. Prévoyez au moins un bac à litière par chat. Retirez les crottes et la litière souillée par l’urine tous les jours. Une litière non agglomérante doit être changée complètement une fois par semaine. Une litière agglomérante peut être changée au bout de 3 semaines. Nettoyez le bac avec de l’eau chaude et un peu de liquide vaisselle ou de savon. N’utilisez pas de nettoyant multi-usages. Lisez également notre article sur les substances toxiques pour les chats.

Check-list chat : la nourriture

Si vous accueillez un chaton, achetez des aliments spéciaux pour chatons. Vous changerez ensuite sa nourriture dès qu’il aura l’âge de passer à des aliments pour chats adultes. Les chats castrés ou stérilisés ont également besoin d’un régime spécifique. Lorsque votre chat atteint l’âge sénior, il est conseillé de passer à une nourriture spécialement conçue pour les chats séniors. Si votre chat souffre d’une maladie, votre vétérinaire vous recommandera un régime alimentaire spécifique.

À l’état sauvage, le chat mange 10 à 15 petits repas par jour. Il est donc déconseillé de nourrir son chat une seule fois par jour. La ration journalière dépend du poids de votre chat. Si votre chat mange trop, vous pouvez acheter un distributeur automatique de croquettes. Lisez également notre article sur la prévention de l’obésité chez le chat. Vous pouvez nourrir votre chat avec des aliments secs ou humides. Les aliments humides assurent un apport suffisant en eau.

Check-list chat : les gamelles pour l’eau et la nourriture

Le plastique altère le goût des aliments. Optez donc plutôt pour des gamelles en verre, en céramique ou en acier inoxydable. Ne placez pas la gamelle d’eau juste à côté de la gamelle de nourriture. Les chats n’aiment instinctivement pas boire près de leur nourriture. Avec l’âge, les chats développent souvent des problèmes rénaux. Incitez votre chat à boire davantage en plaçant des gamelles d’eau à différents endroits de votre logement. Les fontaines à eau plaisent également à la plupart des chats.

Si vous avez plusieurs chats à la maison, veillez à les nourrir séparément pour éviter les conflits.

Check-list chat : les soins

Si vous avez un chat à poil long, brossez-le tous les jours pour empêcher la formation de nœuds. Lavez votre chat seulement si c’est vraiment nécessaire. Utilisez un shampoing spécial pour chats.

Habituez progressivement votre chat à se faire brosser les dents pour prévenir les problèmes dentaires. Pour plus d’informations, lisez notre article sur le brossage des dents chez le chat.

Check-list chat : les jouets

Pour être heureux, un chat d’intérieur a besoin de se défouler. Essayez de jouer tous les jours avec lui. Veillez à lui fournir suffisamment de stimulations et de défis afin d’éviter l’ennui et les troubles du comportement.

Souris, balles, cannes à pêche à plumes, poissons en peluche remplis d’herbe à chat... Vous trouverez forcément de quoi amuser et divertir votre chat. Les chats ont tendance à rapidement se lasser de leurs jouets. Rangez les jouets et alternez régulièrement.

Attention aux élastiques et ficelles que votre chat pourrait avaler. Lisez également notre article sur l’ingestion de corps étrangers par les animaux de compagnie. Les lasers pour chats sont également déconseillés. Votre chat risque d’être frustré de ne jamais attraper sa « proie ».

Check-list chat : la sécurité

Certains aliments, comme le chocolat, sont dangereux pour votre chat. Lisez également notre article sur les aliments toxiques pour les chats. Assurez-vous que vos plantes d’intérieur ne sont pas toxiques pour votre chat. Vous pouvez lui proposer de l’herbe à chat en guise d’alternative inoffensive. L’ingestion de lys peut provoquer une insuffisance rénale aiguë chez le chat.

En Belgique, l’identification de son chat est obligatoire. Pour garder un œil sur ses déplacements, vous pouvez lui mettre un collier avec traceur GPS. Si vous souhaitez laisser sortir votre chat dans un périmètre restreint, sécurisez votre terrasse ou jardin avec un grillage, du fil de fer ou un filet de protection pour chats.

Habituez également votre chat au port du harnais. Pendant la promenade, laissez votre chat avancer à son rythme.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire AniCura.