Nourriture pour chiots

L’alimentation du chiot

Un chiot a des besoins nutritionnels particuliers. Voici dix conseils pour bien nourrir votre chiot.

L’alimentation du chiot

L’alimentation doit apporter au chiot tous les nutriments dont il a besoin. Lisez également notre article sur les problèmes de croissance chez le chiot et les troubles de la croissance chez le chien.

1. Offrez à votre chiot une alimentation équilibrée

L’alimentation de votre chiot doit lui fournir les nutriments nécessaires à sa croissance. N’ajoutez jamais d’ingrédients supplémentaires à sa nourriture pour éviter les carences en certains nutriments. 

2. Optez pour une marque premium

Les marques premium suivent des normes de production très strictes. Votre animal sera donc nourri avec des aliments de grande qualité. Les aliments des marques premium garantissent également une composition fixe. La plupart de ces marques proposent aussi des aliments destinés aux animaux souffrant d’une pathologie particulière.

3. Choisissez une nourriture adaptée à votre chiot

Chaque chien est différent. Les chiots de petite taille sont souvent sujets à l’hypoglycémie, tandis que les chiens de races moyennes et grandes sont plus prédisposés aux problèmes squelettiques. Le Labrador Retriever a tendance à développer des hépatites par surcharge en cuivre. Les Bergers Allemands et les Dogues Allemands sont sujets aux diarrhées. Choisissez la nourriture qui convient le mieux à votre chiot.

4. Ne donnez pas d’aliments pour bébés à votre chiot 

La nourriture pour bébés ne convient pas aux chiots. Le lait, les yaourts, le fromage et le pain peuvent entraîner des troubles de la croissance. Le chocolat et les raisins sont toxiques pour les chiens.

5. Vérifiez la composition des aliments 

Sur l’emballage des aliments pour chiens, on ne trouve aucune mention sur la valeur énergétique et la digestibilité de l’aliment, ni aucune information détaillée sur les ingrédients utilisés. Demandez donc conseil à votre vétérinaire.

6. Soyez attentif à la qualité des aliments 

N’achetez pas d’aliments en vrac. Seuls les aliments conservés dans leur emballage d’origine avec le code-barres et la date limite de consommation sont parfaitement fiables. Assurez-vous que la date de péremption est suffisamment éloignée.

N’achetez pas un aliment lorsqu’il est stocké dans un lieu trop chaud. Privilégiez les emballages hermétiques pour préserver au mieux les qualités nutritionnelles des aliments. Vous trouverez sur ces emballages la mention « Conditionné sous atmosphère protectrice ».

7. Choisissez les bons articles à mâcher 

La mastication permet au chiot de développer les muscles de sa mâchoire. Les os à mâcher en peau de buffle constituent un choix judicieux. Choisissez un os adapté à la mâchoire de votre chiot. Veillez à ce qu’il ne l’avale pas sans prendre le temps de le mâcher.

Si l’os en peau de buffle est très sale, placez-le 24 heures au congélateur et rendez-le ensuite à votre chien après l’avoir fait décongeler. Ne donnez jamais de côtes, d’os à moelle, ni d’autres os.

8. Évitez que votre chiot ne prenne trop de poids

De nombreux chiens adultes sont en surpoids. La solution ? Votre chien doit manger moins et bouger plus. Chez les jeunes chiens, le surpoids augmente le risque de troubles de la croissance.

La durée de la croissance varie d’une race de chiens à l’autre. Veillez à ne pas trop nourrir votre chien à la fin de sa croissance. N’oubliez pas que les friandises données en guise de récompense augmentent l’apport énergétique.

Lisez également nos conseils pour aider son chien à perdre du poids.

9. Ne donnez jamais de compléments alimentaires sans l’avis préalable d’un vétérinaire

Normalement, votre chien ne devrait pas avoir besoin de compléments alimentaires. Chez les chiots, les compléments alimentaires peuvent même être nocifs. Demandez donc toujours l’avis de votre vétérinaire avant d’en donner à votre animal.

10. Changez progressivement de nourriture 

Vous avez décidé de changer l’alimentation de votre chien ? La transition alimentaire doit se faire de manière très progressive. Introduisez le nouvel aliment en respectant les proportions suivantes :

Une bonne transition alimentaire permettra aux bactéries contenues dans l’intestin du chien de s’adapter à ce nouvel aliment. Un changement trop brutal peut provoquer des diarrhées.

Si vous avez des questions sur l’alimentation de votre chiot, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire AniCura ou à emmener votre chiot pour sa première visite chez le vétérinaire.