Examen dysplasie hanche chien

Dépistage de la dysplasie de la hanche chez le chien

Mieux vaut prévenir que guérir. Un dépistage de la DH permet de savoir si votre chien est atteint d’une dysplasie de la hanche ou s’il est prédisposé à la maladie.

Trouvez ici une clinique ou un cabinet vétérinaire.

Qu’est-ce que le dépistage de la DH ?

La dysplasie de la hanche (DH) est une déformation de l’articulation de la hanche du chien. Ce trouble héréditaire du développement de l’articulation de la hanche entraîne une usure prématurée de la hanche. Cela provoque souvent de fortes douleurs. Le diagnostic de la DH est établi par un examen clinique et des radiographies qui permettent d’évaluer le risque de dysplasie de la hanche chez le chien.

Pourquoi réaliser un dépistage de la DH ?

Ce dépistage permet au vétérinaire de savoir si votre chien est atteint d’une dysplasie de la hanche ou s’il est prédisposé à la maladie. Il peut être effectué dès l’âge de 16 semaines. Plus la dysplasie de la hanche sera diagnostiquée précocement, plus le vétérinaire disposera de moyens thérapeutiques pour lutter contre l’évolution de la maladie. Si votre chiot présente déjà des symptômes, faites-le examiner le plus rapidement possible par un vétérinaire AniCura.

Le stade de la maladie n’est pas toujours corrélé à la douleur ressentie par le chien. Un chien âgé de 8 ans peut avoir les hanches très usées sans présenter de symptômes. Les animaux sont passés maîtres dans l’art de cacher leur douleur. Les symptômes de la dysplasie de la hanche peuvent donc longtemps passer inaperçus. Les symptômes suivants peuvent indiquer la présence d’une dysplasie de la hanche :

Vous souhaitez faire reproduire votre chien ? Sachez que le dépistage de la dysplasie de la hanche est obligatoire pour de nombreuses races de chiens. Vous éviterez ainsi de faire naître des chiots atteints de DH.

Comment diagnostiquer une dysplasie de la hanche ? 

Le diagnostic de la dysplasie de la hanche est établi par un examen clinique et des radiographies. Lors de l’examen clinique, le vétérinaire testera la mobilité des hanches. Il vérifiera si la tête fémorale s’emboîte correctement dans la cavité cotyloïde du bassin. 

L’examen radiographique permet de visualiser la structure des articulations et de détecter d’éventuels signes d’arthrose. Il consiste à effectuer trois radiographies sous différents angles pendant que le chien est sous anesthésie générale légère. Ces radiographies permettent de vérifier si la tête fémorale et la cavité cotyloïde s'articulent bien et ne sont pas déformées. La cavité cotyloïde doit également être de profondeur suffisante. 

Les résultats de ces deux examens permettront au chirurgien orthopédique de proposer le meilleur traitement.

Normalement, le degré de rotation de la cavité cotyloïde doit être de 45 degrés. Chez les chiens atteints de dysphasie de la hanche, le degré de rotation est en général de 12 à 20 degrés.

Possibilités de traitement de la DH

Le traitement de la dysplasie de la hanche dépend de l’âge de votre chien, de son poids et de la présence éventuelle d’arthrose. En fonction de ces facteurs, la dysplasie de la hanche peut être traitée par une double ou triple ostéotomie du bassin, une résection de la tête et du col fémoral associée à une physiothérapie ou une prothèse de hanche. Chez les jeunes chiens qui ne présentent que très peu de signes d’usure, les hanches peuvent encore être réparées. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire AniCura.

La dysplasie de la hanche touche également de plus en plus de chats. Les traitements sont les mêmes.

Combien coûte un dépistage de la DH chez le chien ?

Le prix d’un dépistage de la DH dépend du nombre de radiographies réalisées. Pour plus d’informations ou pour prendre rendez-vous, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire AniCura.