L’asthme chez le chat

Comme l’homme, le chat peut souffrir d’asthme. L’asthme félin est causé par une inflammation chronique des voies respiratoires.

L’asthme chez le chat

L’asthme félin est une maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires du chat.

L’asthme chez le chat : symptômes

Un chat asthmatique manifeste les symptômes suivants :

  • respiration sifflante
  • difficultés respiratoires
  • toux
  • s’accroupit en courbant les épaules, le cou tendu vers l’avant
  • expectoration de mucus
  • léthargie
  • respiration avec la bouche ouverte
  • essoufflement

Si vous reconnaissez un ou plusieurs symptômes chez votre chat, contactez immédiatement votre vétérinaire. Les chats ne font pas nécessairement des crises d’asthme. Certains souffrent d’une toux persistante.

L’asthme chez le chat : causes

L’asthme est déclenché par un élément présent dans l’environnement du chat. Parmi les facteurs déclenchants, on peut citer :

  • la fumée de bougies (parfumées)
  • la fumée de cigarette
  • l’encens
  • les désodorisants
  • les parfums
  • les peintures
  • les aérosols
  • un nouveau revêtement de sol
  • les pollens
  • les moisissures
  • l’humidité
  • l’air froid
  • les acariens
  • la poussière de litière

Pourquoi consulter un vétérinaire si votre chat souffre d’asthme ?

L’asthme est une maladie chronique et malheureusement incurable. Une violente crise d’asthme peut mettre en danger la vie de votre chat. Consultez votre vétérinaire dès les premiers symptômes.

L’asthme chez le chat : diagnostic

Votre vétérinaire procèdera d’abord à un examen clinique de votre chat et à une radiographie des poumons. Dans certains cas, une analyse de sang permet d’affiner le diagnostic.

L’asthme chez le chat : traitement

Une fois que le diagnostic a été établi, le vétérinaire prescrira généralement des antibiotiques associés à des corticoïdes.

Les chats qui font des crises d’asthme occasionnelles sont traités uniquement lors de la survenue d’une crise. Ceux qui souffrent d’asthme en continu reçoivent un traitement à base de corticoïdes, administrés sous forme de comprimés, d’injections ou d’inhalateur.

Demandez conseil à votre vétérinaire pour déterminer ensemble le bon dosage. Les chats traités par corticoïdes peuvent présenter les effets indésirables suivants :

  • augmentation de la soif
  • besoin d’uriner plus souvent
  • augmentation de l’appétit
  • changement de comportement
  • peau du ventre distendue 
  • pelage terne
  • perte de poils
  • risque accru d’infections
  • léthargie
  • faiblesse musculaire
  • diabète

Les corticoïdes administrés par inhalateur ont moins d’effets secondaires. Un masque respiratoire spécial permet au chat d’inhaler le médicament. L’aérosolthérapie apporte une amélioration au bout de 7 à 10 jours. Un traitement par inhalation peut avoir les effets secondaires suivants :

  • augmentation de la toux en début de traitement
  • éruption cutanée

Agitez bien l’inhalateur avant utilisation. Introduisez l’inhalateur à l’arrière de la chambre d’inhalation Aerokat. Asseyez-vous par terre et posez votre chat devant vous de façon à ce qu’il vous tourne le dos. Placez le masque sur le museau de votre chat. Appuyez sur l’inhalateur pour libérer le médicament. Maintenez le masque en place pendant 10 respirations. Libérez doucement votre chat et récompensez-le.

Si votre chat essaie de repousser le masque avec ses pattes avant, vous pouvez l’envelopper dans une serviette pour l’immobiliser.

Si vous avez des questions ou souhaitez prendre rendez-vous, contactez un vétérinaire AniCura.

Contactez un vétérinaire

Si vous pensez que les symptômes correspondent à ceux de votre animal, nous vous recommandons de contacter un vétérinaire pour une consultation.