Le ténia chez le chien 

Le ténia est un parasite qui vit dans l’intestin du chien. Outre les ténias, votre chien peut également être infesté par des ascaris, des vers pulmonaires et des vers du cœur.

Lisez également nos articles sur les vers chez le chien et le chat.

Ténia chez le chien : symptômes

Un chien parasité par un ténia peut présenter les symptômes suivants :

  • démangeaisons autour de l’anus
  • signe du traîneau (le chien traîne son derrière par terre)
  • douleurs abdominales
  • diarrhée
  • amaigrissement

Vous trouverez souvent des segments du ténia dans les selles ou le pelage de votre chien. Ces segments ressemblent à des grains de riz.

Votre chien peut être infecté sans présenter de symptômes. Veillez à vermifuger votre chien au moins 4 fois par an. Un chiot doit être vermifugé plus souvent.

Pour en savoir plus sur la lutte contre les vers chez le chien, consultez notre article sur la vermifugation du chien.

Ténia chez le chien : causes

La contamination se fait par l’ingestion des œufs du ténia. Votre chien peut se contaminer en avalant des puces infectées et en mangeant de la viande crue ou les excréments d’un animal contaminé.

Ténia chez le chien : diagnostic

Le diagnostic est établi lors d’une consultation chez votre vétérinaire.

Ténia chez le chien : traitement

Votre vétérinaire vous prescrira un vermifuge. Le traitement devra être renouvelé un mois plus tard pour éviter toute nouvelle contamination. Un chiot doit être vermifugé plus souvent. Pour plus d’informations, lisez notre article sur la vermifugation du chiot.

N’oubliez pas non plus de traiter votre chien contre les puces, car elles peuvent transmettre le ténia. Demandez à votre vétérinaire un produit anti-puces.

Traitez l’environnement de votre chien pour éviter toute nouvelle infestation. 

Les chats peuvent également être contaminés par le ténia. Pour plus d’informations, lisez nos articles sur la vermifugation et les traitements anti-puces chez le chat.

La plupart des ténias ne sont pas transmissibles aux humains. Attention toutefois au ténia du renard. Ce ver, potentiellement mortel pour l’homme, s’attaque au foie, aux poumons, aux os et au cerveau. Vous pouvez être contaminé par le ténia du renard :

  • après un contact direct avec des excréments de renard ou de chien infectés.
  • après un contact direct avec le pelage d’un chien infecté.
  • après un contact direct avec de la terre contaminée.
  • après la consommation d’aliments contaminés.

Chez l’homme, le ténia peut entraîner la formation de kystes dans les organes. Les symptômes apparaissent en général plusieurs années après l’infestation.

Les précautions à prendre pour réduire les risques de contamination sont les suivantes :

  • traitez régulièrement votre chien contre les puces.
  • ne donnez pas de viande crue à votre chien.
  • évitez autant que possible les contacts directs entre votre chien et les nuisibles.

Inspectez régulièrement le pelage et l’environnement de votre chien afin de détecter la présence éventuelle de segments de ténia. En cas de doute, contactez votre vétérinaire.

Veillez à vermifuger préventivement votre chien au moins 4 fois par an. Si vous séjournez dans une zone où le ténia du renard est endémique, vous devez vermifuger votre chien toutes les 4 à 6 semaines avec un vermifuge efficace contre le ténia. La figure ci-dessous donne une indication sur les zones où sévit le ténia du renard.

Si vous avez des questions sur le ténia ou souhaitez obtenir des conseils sur la vermifugation chez le chien, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire AniCura.

Contactez un vétérinaire

Est-ce que cet article vous a aidé?

Veuillez sélectionner ce qui convient à votre situation ou tapez vous-même. Nous apprécions énormément vos commentaires.

Merci !

Nous l'apprécions vraiment

Erreur

Une erreur s'est produite. Cette application ne peut plus répondre jusqu'à ce qu'elle soit rechargée.