Mois des soins dentaires

Même si votre animal de compagnie est heureux, joue et mange bien, il peut avoir des problèmes dentaires. Les animaux sont des experts pour cacher la douleur. Vous voulez être sûr que votre animal de compagnie n'a pas de douleur due à des problèmes dentaires ? Prenez rendez-vous pour un contrôle. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur les dents de votre chat ou chien et sur la façon de les soigner

Traitement au laser

Comme en médecine humaine, en médecine vétérinaire nous nous efforçons de toujours traiter nos patients avec des techniques nouvelles, innovantes et améliorées. Dans notre clinique, nous nous sommes concentrés sur l'utilisation des lasers pour des applications chirurgicales et thérapeutiques pour les raisons suivantes.

Qu'est-ce qu'un laser ?

Dans les lasers, un puissant faisceau de lumière, qui peut ou non être visible à l'œil nu, est généré dans un générateur. En fonction de la longueur d'onde générée, chaque laser interagit différemment avec les tissus. Le transfert de cette énergie vers les tissus crée une interaction laser-tissu et un effet désiré de vaporisation des tissus, de coupe ou d'écrasement des pierres par les ondes de choc qui en résultent.

Avec les lasers thérapeutiques, nous utilisons les mêmes longueurs d'onde, mais en les appliquant à une énergie plus faible et sur une plus grande surface, nous créons un effet de guérison des tissus.

Il existe différents types de laser, chacun ayant sa propre gamme de longueurs d'onde. En fonction de la longueur d'onde, le laser sera adapté à certains usages en médecine vétérinaire.

1.CO2-LASER

Le laser Co2 est un laser dont l'énergie générée n'agit que très superficiellement dans le tissu. En effet, elle est rapidement absorbée par l'eau.

Comme nos cellules contiennent beaucoup d'eau, il chauffe l'eau qui s'y trouve et s'évapore rapidement, détruisant ainsi les cellules. Parce qu'il peut être ciblé très précisément, nous ne constatons pratiquement aucun dommage thermique au niveau des tissus sains autour du site d'incision.

En outre, il peut sceller les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses jusqu'à un certain diamètre. Ces caractéristiques permettent de réduire les saignements pendant l'opération ainsi que la douleur postopératoire ressentie par le patient. Cela se traduit par un confort accru et un rétablissement plus rapide.
En outre, le risque d'infection postopératoire est considérablement réduit lorsque l'on utilise le laser CO2 au lieu d'une lame de bistouri.

Le laser CO2 peut être utilisé pour des opérations précédemment réalisées avec une lame de bistouri, mais aussi pour des opérations qui ne pouvaient plus être réalisées. Les exemples incluent les cancers de la peau sur les oreilles et le nez, ainsi que les excroissances et les kystes dans des endroits où il n'y a pas ou peu d'excès de peau à suturer, comme sur les pattes et les queues.

image8tfrr.pngImage d'un kyste folliculaire à côté de la plante du pied qui sera enlevé par laser CO2.

Le laser Co2 est également utilisé pour les interventions au niveau de la gorge, telles que les corrections du palais dans les cas de becs courts, ou pour vaporiser les tumeurs dans la bouche et le pharynx. Là encore, sa capacité à sceller les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses est un atout majeur pour réduire les complications et accélérer le rétablissement.

2.DIODE LASER

Les lasers à diodes existent eux-mêmes dans différentes longueurs d'onde et ont un effet suggestif combiné de coupe et de saignement. Ici, l'énergie est transmise à travers un mince fil de verre. Dans notre clinique, nous disposons de plusieurs appareils à longueurs d'onde multiples, dont le tout dernier laser à lumière bleue.

Comme ces lasers fonctionnent avec de fines fibres pour transférer leur énergie, nous pouvons les utiliser en endoscopie pour couper des tumeurs de la vessie, vaporiser des polypes et opérer des uretères ectopiques, par exemple.

3.HOLMIUM-YAG

Il s'agit du laser le plus puissant dont nous disposons en interne. Le faisceau laser, également transmis par des fibres, crée une puissante bulle de plasma. Lorsque celle-ci éclate, elle crée une onde de choc. Nous pouvons utiliser ces ondes de choc pour écraser les calculs urinaires dans les reins, la vessie et l'urètre, par exemple. Nous utilisons également l'holmium yag pour réduire les tissus tumoraux dans le nez et la vessie, par exemple.

Est-ce que cet article vous a aidé?

Veuillez sélectionner ce qui convient à votre situation ou tapez vous-même. Nous apprécions énormément vos commentaires.

Merci !

Nous l'apprécions vraiment

Erreur

Une erreur s'est produite. Cette application ne peut plus répondre jusqu'à ce qu'elle soit rechargée.