Reconnaître la douleur chez votre chat

Un chat qui souffre peut présenter de subtils changements de comportement :

  • il s’isole
  • il dort beaucoup plus
  • il bouge moins
  • difficulté ou incapacité à sauter en longueur ou en hauteur 
  • manque de souplesse dans les escaliers
  • problèmes de coordination
  • il reste longtemps assis dans une position moins détendue
  • il évite de se mettre en boule
  • il est allongé sur son ventre et son poitrail, les yeux plissés et les oreilles aplaties en arrière sur sa tête
  • il est couché sur le flanc
  • il néglige sa toilette
  • grognement, sifflement ou balancement de la queue pendant le toilettage
  • grognements, miaulements ou sifflements lorsque vous touchez une certaine partie de son corps

Si vous pensez que votre chat souffre ou si vous avez le moindre doute, contactez votre vétérinaire.

Dans quels cas donner des analgésiques à son chat ?

Votre chat peut avoir besoin d’un traitement analgésique pour dormir, boire ou manger à nouveau normalement. Votre vétérinaire peut vous prescrire un analgésique spécial pour faire baisser la fièvre. Lisez également notre article sur la fièvre chez le chat.

Les analgésiques sont également souvent utilisés dans le traitement de l'arthrose. Les chats atteints d’arthrose souffrent de douleurs articulaires. Les analgésiques utilisés ont également un effet anti-inflammatoire.

Par ailleurs, un traitement adéquat de la douleur permet au chat de récupérer plus rapidement après une intervention chirurgicale. Les opioïdes sont couramment utilisés pour le contrôle de la douleur lors des opérations. Ils peuvent rendre le chat somnolent et dilater ses pupilles. Après une opération, une bonne gestion de la douleur participe au rétablissement de votre chat. 

Dans quels cas donner des anti-inflammatoires à son chat ?

Les anti-inflammatoires soulagent la douleur en réduisant les gonflements et l'inflammation. Ils permettent d’améliorer la mobilité de votre chat en réduisant la douleur, afin de lui assurer une meilleure qualité de vie.

Attention : ces médicaments sont contre-indiqués chez les chats souffrant de troubles rénaux ou hépatiques. Ne donnez que les analgésiques prescrits par votre vétérinaire. Le paracétamol, par exemple, est très toxique pour les chats. Cliquez ici pour en savoir plus sur les substances toxiques pour les chats.

Analgésiques pour chats

Le vétérinaire peut prescrire à votre chat des analgésiques que vous devrez lui administrer à la maison. Il s'agit généralement de comprimés qui peuvent être mélangés à sa nourriture. Découvrez dans la vidéo ci-dessous comment donner un médicament à son chat. Respectez toujours la dose prescrite et la durée du traitement. Ne donnez jamais de médicaments à usage humain à votre chat.

Si votre chat refuse de manger, contactez immédiatement votre vétérinaire.

Analgésiques pour chats : effets secondaires possibles

Chez le chat, l’utilisation d’analgésiques peut entraîner les effets secondaires suivants :

  • nausées ou vomissements
  • baisse ou perte d’appétit
  • diarrhée ou selles noires
  • jaunissement de la peau, des gencives jaunes ou du blanc des yeux
  • augmentation ou diminution de la soif
  • augmentation ou diminution de la fréquence de mictions
  • apathie

Si vous avez la moindre inquiétude, ou si vous constatez des effets secondaires chez votre chat, n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire.

Analgésiques et anti-inflammatoires pour chats : combien ça coûte ?

Le prix des analgésiques pour chats dépend de la marque et du type de médicament.

Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire AniCura.

Contactez un vétérinaire

Erreur

Une erreur s'est produite. Cette application ne peut plus répondre jusqu'à ce qu'elle soit rechargée.