Norvégien

Si vous cherchez un chat sociable et doux, mais qui n’exige pas une attention constante de votre part, le Norvégien sera un excellent compagnon pour votre famille.

Faits rapides

Les caractéristiques standards de la race peuvent varier d’un chat à l’autre, car chaque animal est unique.
  • Affection

    Combien d'affection vous pouvez attendre.
  • Compatibilité avec les enfants

    Certains chats ont tendance à être plus enjoués et sociables avec les enfants et plus tolérants envers le comportement des enfants que d'autres.
  • Activité physique

    La quantité d'exercice dont cette race a besoin quotidiennement.
  • Toilettage

    Combien de toilletage cette race a besoin sur une base régulière.
  • Perte de poils

    Combien de poils cette race perd généralement de façon régulière.
  • Problèmes de santé

    À quel point cette race est sensible aux problèmes de santé courants.
  • Bavard

    Combien ces chats ont tendance à "parler".

Origines de la race

Le Norvégien est le chat national de la Norvège. Mais personne ne connaît vraiment l’origine de la race. Certains affirment qu’il descend du Sibérien, ou encore de chats turcs ramenés par des Vikings scandinaves. Les chats chassaient les rats à bord de leurs navires. Elle a failli disparaître durant la Seconde Guerre mondiale.

Caractère du Norvégien 

Le Norvégien est un chat sociable et affectueux. Il aime la compagnie des adultes comme des enfants. Il n’exige pas une attention constante de votre part et ne demande pas à être sans cesse caressé ou porté. Le Norvégien suit son maître partout. Si vous avez oublié l’heure du repas, il vous le fera savoir. Le Norvégien aime la compagnie, mais il peut se montrer timide vis-à-vis des étrangers.

Activité physique

Le Norvégien est un chat moyennement actif et un excellent grimpeur. Installez donc un grand arbre à chat pour éviter qu’il ne prenne d’assaut vos étagères ou armoires.

Toilettage du Norvégien

La fourrure longue et imperméable du Norvégien est parfaitement adaptée au climat scandinave. Brossez la fourrure de votre Norvégien une fois par semaine pour éviter la formation de nœuds. Vous devrez le peigner plus souvent au printemps lorsqu’il perd son poil d’hiver. Il n’est généralement pas nécessaire de lui donner de bain.

Dressage 

Le Norvégien est un chat intelligent qui apprécie d’être stimulé mentalement. N’hésitez pas à l’entraîner à l’aide d’un clicker et de friandises.

Caractéristiques de la race

Type

Originaire de Norvège, le Norvégien fait partie des races de chats naturelles.

Taille et poids

  • Mâle : 5 à 10 kg
  • Femelle : 3 à 6 kg
  • Taille : grande

Couleur

La robe du Norvégien se décline dans presque toutes les couleurs et tous les patrons. 

Espérance de vie  

Le Norvégien vit en moyenne de 12 à 16 ans. 

Particularités

Le Norvégien s’adapte parfaitement bien à la vie en intérieur. Sachez que le Norvégien est un chat très indépendant, doté d’une forte personnalité. Il fait ce qu’il veut, quand il veut !

Grâce à ses griffes puissantes, le Norvégien est un grimpeur légendaire. Il adore se réfugier en hauteur pour garder un œil sur son territoire.

Caractéristiques physiques

Le Norvégien a un corps long et musclé. Ses pattes arrière sont légèrement plus longues que celles de devant. Sa tête est de forme triangulaire, avec de grandes oreilles touffues et des yeux en amande. Ses yeux sont verts, dorés ou cuivrés. Certains Norvégiens blancs ont les yeux bleus ou vairons.

Maladies héréditaires

Le Norvégien est un chat à la santé globalement robuste. Il est toutefois sujet à certaines maladies héréditaires. Il s’agit notamment des affections suivantes :

  • la cardiomyopathie hypertrophique (CMH), une maladie cardiaque 
  • la dysplasie de la hanche
  • une maladie du stockage du glycogène (GSD), qui provoque des troubles du métabolisme des sucres (glucose). Chez un animal sain, le sucre est stocké sous forme de glycogène, qui peut être utilisé immédiatement pour produire de l’énergie lors d’un effort. Les chats atteints par cette maladie ne possèdent pas l’enzyme nécessaire à la dégradation du glycogène, qui s’accumule alors dans les cellules cardiaques, hépatiques et nerveuses. La dégénérescence progressive des organes conduit à la mort de l’animal. 
  • la myopathie, une maladie musculaire héréditaire qui se caractérise par une faiblesse musculaire généralisée. La cause exacte de la spasticité n’est pas connue. 
  • la surdité est liée au gène W qui détermine la robe blanche. Beaucoup de chats blancs, qui ont souvent les yeux bleus, naissent donc sourds.  
  • l’atrophie progressive de la rétine, une maladie oculaire qui provoque une dégénérescence progressive de la rétine et aboutit à la cécité.

Afin de prévenir les maladies héréditaires, mais aussi certaines maladies virales comme la calicivirose, le sida du chat et la leucose, les clubs de races félines ont établi des règles visant à mieux encadrer les élevages. Sur leur site, vous trouverez les tests obligatoires ou recommandés pour les parents. Ces tests de dépistage permettent d’exclure de la reproduction les animaux porteurs d’une maladie. Contrairement à leurs équivalents canins, les clubs félins sont des associations généralistes qui s’occupent de plusieurs races. Vous trouverez de plus amples informations sur les sites suivants : 

Si vous avez des doutes, contactez votre vétérinaire ou rendez-vous à une exposition féline pour vous renseigner auprès des éleveurs sur les maladies génétiques et les particularités de la race.

Alimentation

Le Norvégien a besoin d’une quantité adéquate de nutriments durant les cinq premières années de sa vie. Ce félin possède des mâchoires solides. Donnez-lui donc des aliments qui l’incitent à mâcher. Il mangera ainsi plus lentement et se sentira plus vite rassasié. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire AniCura.

Commerce incontrôlé ou illégal de chats

L’acquisition d’un chat n’est pas une décision à prendre à la légère. De même, veillez à bien choisir l’endroit où vous irez chercher votre futur compagnon. En Belgique aussi, il existe des « usines à chatons ». Ces éleveurs peu scrupuleux ne se soucient pas du bien-être des chatons et des parents et ne sont motivés que par l’appât du gain. Ils commercialisent une grande variété de races et les chatons sont disponibles rapidement, alors que les éleveurs réputés fonctionnent souvent avec une liste d’attente. Ces chatons viennent de l’étranger, où ils sont séparés trop tôt de leur mère qui enchaîne les portées dans des conditions déplorables. Les acheteurs soutiennent donc sans le savoir le commerce incontrôlé, voire illégal de chats. Sevrés prématurément, ces chatons ne sont généralement pas non plus correctement vaccinés. De plus, il y a très peu de chances que les parents aient subi des tests de dépistage des maladies héréditaires. Assurez-vous que l’éleveur est digne de confiance et que les chatons sont élevés dans de bonnes conditions pendant les premiers mois de leur vie. Cela vaut aussi pour les chats vendus par des particuliers en ligne. Les chatons mal élevés ou mal soignés risquent de développer des maladies graves (qu’elles soient héréditaires ou non), parfois mortelles. Renseignez-vous donc bien avant d’acheter un chaton ou un chat adulte pour éviter tout chagrin et des frais inutiles. Vous êtes bien entendu impatient d’accueillir votre petite boule de poils chez vous, mais vous êtes-vous déjà demandé ce que deviennent les chatons invendus ? Choisissez donc bien votre chaton. Même si vous devez patienter un peu, cela vaut la peine d’attendre !

Adopter un chat

Bien évidemment, rien ne vous oblige à acheter un chaton. Dans les refuges, de nombreux chats adorables attendent de trouver un foyer chaleureux. Sur ce site, vous trouverez un aperçu de tous les chats éligibles à l’adoption.

Erreur

Une erreur s'est produite. Cette application ne peut plus répondre jusqu'à ce qu'elle soit rechargée.