Douleurs liées à la croissance chez le chien

Parfois, le processus normal de formation osseuse et de développement des articulations du chien ne se déroule pas correctement. Certaines affections sont communément regroupées sous un dénominateur commun, comme la dysplasie de la hanche (DH) ou la dysplasie du coude (DC). Mais tous les troubles de la croissance ne sont pas nécessairement douloureux.

Douleurs liées à la croissance chez le chien : symptômes

Les troubles de la croissance touchent souvent les deux articulations. La plupart des affections ne sont donc pas détectées à temps, voire pas du tout.

Il est assez fréquent qu’un chiot boite. Les contusions légères guérissent généralement d’elles-mêmes en un jour ou deux. Si la boiterie perdure, consultez votre vétérinaire.

Les symptômes de la dysplasie du coude chez le chien apparaissent généralement dès l’âge de 4 à 9 mois. Le chiot boite d’une patte et penche la tête vers le bas. Le chiot peut également présenter des signes de raideur après un repos prolongé. Souvent, la patte est légèrement tournée vers l’extérieur.

Chez un chien atteint d’une dysplasie de la hanche, on peut observer les symptômes suivants :

  • tendance à rester longtemps couché
  • réticence à marcher
  • difficulté à se lever
  • difficulté à s’asseoir
  • difficulté à sauter

Douleurs liées à la croissance chez le chien : causes

Les troubles de la croissance touchent autant les chiens de grandes races que les chiens de petites races. La dysplasie de la hanche et celle du coude sont des maladies héréditaires. Chez les animaux avec de légers troubles de la croissance, les symptômes peuvent être aggravés par le surpoids.

Pourquoi consulter un vétérinaire si votre chien souffre de douleurs liées à la croissance ?

Certains troubles de la croissance disparaissent à l’issue du traitement, sans laisser de séquelles. L’arthrose est la complication la plus fréquente. L’arthrose se caractérise par des douleurs et des raideurs articulaires. Il vaut donc mieux détecter les problèmes de croissance le plus tôt possible.

Douleurs liées à la croissance chez le chien : diagnostic

Des radiographies permettront au vétérinaire de poser un diagnostic. La dysplasie de la hanche est diagnostiquée grâce à la méthode PennHip.

Douleurs liées à la croissance chez le chien : traitement

La chirurgie est souvent la seule solution. Veillez à ce que votre chiot bénéficie d’une nourriture adéquate et d’une activité physique suffisante afin de réduire le risque de troubles de la croissance. Choisissez une race qui n’est pas sujette à des troubles de la croissance héréditaires ou demandez à l’éleveur à voir les résultats des tests génétiques.

Contactez un vétérinaire

Est-ce que cet article vous a aidé?

Veuillez sélectionner ce qui convient à votre situation ou tapez vous-même. Nous apprécions énormément vos commentaires.

Merci !

Nous l'apprécions vraiment

Erreur

Une erreur s'est produite. Cette application ne peut plus répondre jusqu'à ce qu'elle soit rechargée.