Berger des Shetland

Si vous cherchez un chien intelligent et agile, le Berger des Shetland, appelé aussi « Sheltie », sera un compagnon idéal pour votre famille.

Faits rapides

Les caractéristiques standards de la race peuvent varier d’un chien à l’autre, car chaque animal est unique.
  • Compatibilité avec les enfants

    Certains chiens ont tendance à être plus enjoués et sociables avec les enfants et plus tolérants envers le comportement des enfants que d'autres.
  • Activité physique

    La quantité d'exercice dont cette race a besoin quotidiennement.
  • Expérience

    De quelle expérience en tant que propriétaire de chien vous avez besoin avant d'envisager d'acquérir cette race.
  • Toilettage

    Combien de toilettage cette race a besoin sur une base régulière.
  • Perte de poils

    Combien de poils cette race perd généralement de façon régulière.
  • Problèmes de santé

    À quel point cette race est sensible aux problèmes de santé courants.
  • Taille

    Quelle taille les chiens de cette race peuvent devenir.
  • Aboiement

    À quelle fréquence cette race a tendance à aboyer.

Origines de la race

Le Berger des Shetland est issu de croisements entre le Spitz Nain, le Border Collie et le Cavalier King Charles Spaniel. Il est originaire des îles Shetland, un archipel situé entre l’Écosse et la Norvège.

Autrefois, le Berger des Shetland était un chien plus robuste, à la tête plus courte et plus large.

Ce chien était destiné à garder les troupeaux de moutons. Il protégeait aussi la propriété de ses maîtres en aboyant contre les oiseaux et les autres animaux. Aujourd’hui encore, le Berger des Shetland est un très bon chien de garde. 

Caractère du Berger des Shetland

Le Berger des Shetland est un chien plein d’entrain, docile et dévoué. Il s’entend bien avec les enfants. Il adore faire plaisir à son maître.

C’est un chien qui se montre très protecteur envers sa famille. Il a donc tendance à aboyer à l’arrivée d’un inconnu. Le Berger des Shetland est un excellent chien de garde, mais vous pouvez lui apprendre à rester calme à la maison.

Activité physique

Le Berger des Shetland est réputé pour sa vitesse, son agilité et sa capacité de saut. Il est donc très prisé dans les sports canins. Utilisez des méthodes de dressage basées sur la récompense.

Le Berger des Shetland a besoin de stimulation physique et mentale. C’est un chien particulièrement intelligent. Confiez-lui toutes sortes de tâches. Sans ce type de stimulation, il s’ennuiera à coup sûr.

Toilettage du Berger des Shetland

Le pelage du Berger des Shetland est composé d’un sous-poil court et dense et d’un poil de couverture long et rêche. Brossez-le une fois par semaine. Pour faciliter le brossage, vous pouvez mouiller son pelage avec un peu d’eau.

N’hésitez pas à couper de temps en temps les poils situés derrière les oreilles et autour et sous les pattes. Ne lavez votre Sheltie que s’il est vraiment sale. N’oubliez pas de bien le sécher après le bain.

Dressage 

Les chiots de cette race sont très faciles à dresser. Le Berger des Shetland est un chien très intelligent. Utilisez des techniques de dressage basées sur la récompense et veillez à ce que les séances soient courtes. Ce chien a besoin d’exercices variés pour ne pas s’ennuyer.

Le Berger des Shetland adore courir. Particulièrement agile, il excelle dans de nombreux sports canins.

Caractéristiques de la race  

Type

Le Berger des Shetland appartient au groupe des chiens de berger, comme le Chien-Loup de Saarloos, le Berger Allemand et le Border Collie.

Taille et poids

  • Mâle : de 35 à 39 cm
  • Femelle : de 33 à 38 cm
  • Poids : 6 à 7 kg

Couleur

La robe du Berger des Shetland existe en différentes couleurs. Les couleurs les plus courantes sont le sable (brun clair), le noir et le bleu merle.

Particularités

Tant qu’il peut dépenser son énergie, le Berger des Shetland est un merveilleux chien de compagnie pour une famille. Il s’entend bien avec les enfants. Mais même le chien le plus gentil du monde peut s’énerver lorsqu’on l’embête. Apprenez donc à vos enfants à bien le traiter et à le respecter.

Espérance de vie 

Le Berger des Shetland vit en moyenne de 12 à 13 ans. 

Maladies héréditaires

Le Berger des Shetland est un chien à la santé globalement robuste. Il est toutefois sujet à certaines maladies héréditaires. Il s’agit notamment des affections suivantes :

  • les maladies oculaires comme l’anomalie de l’œil du Colley (AOC), l’atrophie progressive de la rétine (APR), la cataracte, les maladies de la paupière, la rétinopathie
  • une mauvaise disposition des dents
  • la dysplasie de la hanche
  • la sensibilité médicamenteuse MDR1
  • la persistance du canal artériel, une malformation cardiaque
  • la gastrite
  • la dermatomyosite familiale, une maladie inflammatoire qui touche à la fois la peau et les muscles
  • la mucocèle biliaire 
  • l’épilepsie 

Attention : il est très dangereux de faire se reproduire deux chiens de couleur merle, car cela peut entraîner des problèmes de cécité, de surdité et d’autres problèmes de santé importants.

Afin de prévenir les maladies héréditaires, les clubs de races canines ont établi des règles visant à mieux encadrer les élevages. Sur leur site, vous trouverez les tests obligatoires ou recommandés pour les parents. Ces tests de dépistage permettent d’exclure de la reproduction les animaux porteurs d’une maladie. Vous trouverez de plus amples informations sur le site https://www.bssc.be

Alimentation

Adaptez le régime alimentaire de votre chien à sa taille, à son âge et à son niveau d’activité physique. Calculez soigneusement les portions et donnez-lui deux repas par jour. Touchez ses côtes sans appuyer trop fort. Si vous ne les sentez pas, votre chien a peut-être besoin de moins manger et de faire plus d’exercice. Si vous avez le moindre doute quant au type et à la quantité d’aliments à donner à votre chien, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire AniCura.

Commerce incontrôlé ou illégal de chiens

L’acquisition d’un chien n’est pas une décision à prendre à la légère. De même, veillez à bien choisir l’endroit où vous irez chercher votre futur compagnon. En Belgique aussi, il existe des « usines à chiots ». Ces éleveurs peu scrupuleux ne se soucient pas du bien-être des chiots et des parents et ne sont motivés que par l’appât du gain. Ils commercialisent une grande variété de races et les chiots sont disponibles rapidement, alors que les éleveurs réputés fonctionnent souvent avec une liste d’attente. Ces chiots viennent de l’étranger, où ils sont séparés trop tôt de leur mère qui enchaîne les portées dans des conditions déplorables. Les acheteurs soutiennent donc sans le savoir le commerce incontrôlé, voire illégal de chiens. Sevrés prématurément, ces chiots ne sont généralement pas non plus correctement vaccinés. De plus, il y a très peu de chances que les parents aient subi des tests de dépistage des maladies héréditaires. Assurez-vous que l’éleveur est digne de confiance et que les chiots sont élevés dans de bonnes conditions pendant les premiers mois de leur vie. Cela vaut aussi pour les chiens vendus par des particuliers en ligne. Les chiots mal élevés ou mal soignés risquent de développer des maladies graves (qu’elles soient héréditaires ou non), parfois mortelles. Renseignez-vous donc bien avant d’acheter un chiot ou un chien adulte pour éviter tout chagrin et des frais inutiles. Vous êtes bien entendu impatient d’accueillir votre petite boule de poils chez vous, mais vous êtes-vous déjà demandé ce que deviennent les chiots invendus ? Choisissez donc bien votre chiot. Même si vous devez patienter un peu, cela vaut la peine d’attendre !

Adopter un chien

Bien évidemment, rien ne vous oblige à acheter un chiot. Dans les refuges, de nombreux chiens adorables attendent de trouver un foyer chaleureux. Sur ce site, vous trouverez un aperçu de tous les chiens éligibles à l’adoption.

Erreur

Une erreur s'est produite. Cette application ne peut plus répondre jusqu'à ce qu'elle soit rechargée.