Aspergillose

L'aspergillose se manifeste principalement chez les chiens au nez long, tandis qu'elle est rare chez les chats et d'autres races de chiens. Cette affection est très douloureuse et se traduit souvent par une activité réduite et une perte d'appétit chez votre chien.

Symptômes d'Aspergillose

Cette affection survient principalement chez les jeunes chiens adultes au nez allongé et est fréquente chez des races telles que les bergers allemands, les labrador retrievers, les bull terriers et les rottweilers.

Les symptômes se développent progressivement, commençant par une légère écoulement nasal unilatéral. À mesure que l'affection progresse, l'écoulement peut devenir bilatéral et même s'accompagner de saignements graves, entraînant des épistaxis sévères. Parfois, le nez perd son pigment noir à l'endroit où se trouve l'écoulement, bien que le nez ne soit pas obstrué.

Condition douloureux

Le champignon présent dans le nez attaque le cartilage, un processus douloureux. Comme les symptômes apparaissent progressivement, la plupart des propriétaires ne s'en rendent pas compte au début. Le chien peut éviter le toucher du nez, refuser parfois de manger dans sa gamelle, montrer moins de comportement ludique et être généralement plus calme. Il devient évident à quel point le chien souffrait une fois que l'inflammation est maîtrisée et que le chien redevient vif et joyeux.

Diagnostic de l'Aspergillose

Lors d'un examen nasal, la perte de cartilage est généralement la plus remarquable. Parfois, il est possible de jeter un coup d'œil dans les sinus frontaux. Dans de nombreux cas, le champignon lui-même est visible sous forme d'une structure blanche duveteuse, parfois légèrement jaunâtre. Une tomodensitométrie (CT) de la tête montre souvent clairement où le cartilage et l'os ont été perdus et si l'os entre le nez et le cerveau (l'os criblé) est toujours intact. Cela est important pour les traitements sous pression.

Bien que les radiographies soient moins chères que les tomodensitogrammes, elles sont moins utilisées en raison de leurs capacités diagnostiques limitées. Une culture fongique du nez n'est pas fiable, avec des résultats faussement négatifs ou positifs fréquents. Les analyses sanguines contribuent peu au diagnostic de la mycose nasale.

Traitement de l'aspergillose

Il existe plusieurs options de traitement local, telles que des tubes dans les sinus frontaux, l'ouverture et le lavage des sinus frontaux, l'élimination des tissus anormaux du nez ou le traitement sous pression. Le choix dépend du coût et de l'expérience du patient.

Est-ce que cet article vous a aidé?

Veuillez sélectionner ce qui convient à votre situation ou tapez vous-même. Nous apprécions énormément vos commentaires.

Merci !

Nous l'apprécions vraiment

Contactez un vétérinaire

Erreur

Une erreur s'est produite. Cette application ne peut plus répondre jusqu'à ce qu'elle soit rechargée.